Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 06:57

null

                                                       Viviane Hamy - 152 pages

Dès les premières lignes, on sait que l’histoire finira mal. Mais avant de connaître les tenants et les aboutissants du drame, l’histoire de la famille Hogan se déroule sous nos yeux. Nous sommes dans les États-Unis des années 30, dans une région forestière et rurale. Les Hogan ne sont pas totalement intégrés à la vie du village, pas complètement à part non plus. Le père William est taciturne et autoritaire mais courageux et travailleur. Aucun des membres de la famille ne semble vraiment heureux. Quand William meurt à l’âge de 40 ans, la mère et le fils suivent la route tracée par le père et se battent pour conserver en l’état leur propriété. Hélas, Thomas change peu à peu. L’enfant timide et renfermé devient un adolescent mal dans sa peau contenant avec peine une violence sournoise.…

De nombreuses métaphores ponctuent le texte, adroites et inventives. Je les guettais pour les savourer à leur juste valeur, tout en me laissant porter par l’histoire, bien menée. On visualise précisément les lieux et les paysages, les personnages sont fort bien croqués. L'histoire, assez sordide, est illuminée par le style, bluffant, surtout quand on sait que la jeune romancière n’a que 22 ans ! J’ai lu quelque part qu’elle se nourrissait de littérature américaine. A la lecture de ce texte, on perçoit effectivement cette inspiration. On pense à Steinbeck, cité en exergue.

Un extrait s'impose : "Il ne reconnaissait pas ces gens ; certains, paraît-il, étaient des cousins de son père. Des hommes au teint sale, aux yeux noirs, à la bouche fendue telle la queue d’un rat qui file à travers champs. Ils portaient de larges chapeaux de cuir pour cacher leurs visages et les protéger du soleil. Des enfants aux cheveux très longs étaient présents, Thomas ne les avait jamais vus à l’école. Ils parlaient avec un accent du Nord, leurs dents se chevauchaient. Quand ils riaient, on avait l’impression d’assister à un concert d’éclopés, les mots qu’ils crachaient semblaient ricocher contre les murs et retomber sur le sol, comme de minuscules crottes de chèvre séchées".

 Une jeune romancière à suivre de près !

Merci à Moustafette pour le prêt !

Les avis de Clara - un autre endroit - Fransoaz

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lou 09/06/2012 22:56


J'ai beaucoup aimé à l'exception des quelques comparaisons comme le miniscule crotin séché de ton extrait, dommage sinon l'ambiance est bien rendue, il y a vraiment beaucoup de bonnes choses dans
ce roman.

Joelle 25/04/2012 09:46


L'histoire et l'époque décrite auraient bien tendance à m'attirer mais quand je lis l'extrait, je suis un peu calmée ... je ne suis pas très fan de ce style (trop lyrique à mon goût ... surtout
en ce moment, où j'arrive tout juste à garder mes yeux ouverts devant l'ordi !)

sylire 26/04/2012 22:20



@Joelle : effectivement, le style est sans doute trop travaillé pour que le livre te plaise...



Lou 21/04/2012 13:29


Je l'ai en attente, c'est un auteur qui me tente beaucoup et ton avis ne fait que confirmer une première bonne impression en parcourant rapidement le roman...

sylire 22/04/2012 20:27



@Lou : l'écriture est très intéressante. Je te le conseille vivement !



Géraldine 15/04/2012 20:09


J'avoue que cette jeune auteure m'a bluffée lors de son passage à la Grande Librairie et m'a bien donné envie de lire son livre, ne serait-ce que par curiosité pour le style et l'exercice d'une
aussi jeune fille.

sylire 16/04/2012 22:15



@Géraldine : bluffée je l'ai été également. Quel talent ! Je l'ai écoutée sur France Inter et elle m'a beaucoup plu.



Leiloona 14/04/2012 14:54


Bon, heureusement que je suis en vacances pour 15 jours, ce livre m'attend sagement sur ma pal et j'aimerais bien le découvrir ! :)

sylire 16/04/2012 22:11



@Leiloona : il se lit très vite car on est pris par l'histoire. Bonnes vacances et bonne lecture !