Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 23:46

Le livre de poche (Editions de l'Olivier) - 156 pages

 

Un jour de ras le bol, il n’est pas simple tous les jours d’assumer en parallèle trois jeunes enfants et une activité professionnelle, Emmanuelle décide de ne pas aller travailler pour s’offrir, sans en parler à personne, une journée de totale liberté.  Elle se plonge avec délice dans sa lecture du moment, l’histoire de Lila Kovner, une jeune photographe. Les deux femmes n’ont rien à voir l’une avec l’autre, du moins en apparence et pourtant Emmanuelle se sent proche de l’héroïne du roman, sorte d’âme sœur qui serait son double dans une vie plus aventureuse. Durant cette journée, qu’elle passera à l’extérieur de chez elle, elle quittera plusieurs fois sa lecture pour songer à sa propre vie. Au terme de la journée, elle prendra une décision…

 

J’ai aimé cette histoire et pourtant j’en suis sortie un peu déçue ou plus exactement un peu frustrée. J’aurais apprécié quelques pages supplémentaires pour me glisser davantage dans la vie de ces deux femmes. Cent-cinquante-six pages pour suivre en parallèle deux histoires, c’est bien court ! Je vous en conseille toutefois la lecture ne serait-ce que pour les très beaux passages sur le thème de la lecture, comme celui-ci : 

"Elle relit ces mots qui lui offrent une autre vie, plus libre, reliée au vaste monde, à ses palpitations, aux seules vraies raisons de vivre, l'amour et l'art. Une vie qui tient ses promesses de richesse et d'intensité. Elle voudrait arriver au bout du livre, et dans le même temps elle voudrait qu'il ne s'achève jamais, qu'il reste une histoire dans laquelle elle a pris place et qui lui donne depuis hier le sentiment qu'un sang nouveau coule dans ses veines, le sang de Lila Kovner qui n'a peut-être pas eu une vie heureuse mais qui l'a vécue si intensément, qui a su ce qu'était l'amour, ce qu'était la guerre".

 

Une lecture plaisante mais qui manque un peu de consistance à mon sens.

 

Vous trouverez d'autres avis :  ici

Partager cet article

Repost0

commentaires

titoulematou 09/05/2011 19:35



ben moi tu me donnes envie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Nina 20/04/2011 16:43



C'est un peu frustrant ces romans qui m"rite un peu plus d'épaisseur, que les écrivains ne s'inquiètent pas on lit sans problème les romans qui font pluis de 200 pages !!!



sylire 21/04/2011 22:28



@Nina : autant j'ai lu "l'autre fille" sans frustration quant au nombre de pages autant celui-ci m'a paru beaucoup trop dense.



Karine:) 15/04/2011 01:02



Ah oui, en effet, ce n'est pas très long... je ne m'habitue pas encore aux romans très courts.  Le thème me tente par contre... bon, sait-on jamais, si je tombe dessus...



sylire 15/04/2011 20:42



@Karine : parfois j'aime les romans courts mais celui-ci m'a paru trop dense.



Gwenaelle 13/04/2011 11:27



Comme toi, je suis restée sur ma faim avec cette histoire... Pas assez aboutie à mon goût!



sylire 14/04/2011 21:13



@Gwen : c'est le cas de la majorité d'entre nous visiblement !



antigone 12/04/2011 21:12



Je rejoins ton sentiment de lecture, ce n'était pas un coup de coeur pour moi non plus, mais de très beaux passages sur la lecture !!



sylire 12/04/2011 22:22



@Antigone : cette fois encore, nous sommes en phase :-)