Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 23:39

En début de semaine, je vous ai raconté ma journée au Festival du livre de Rennes. Aujourd'hui, il sera question des Escales de Binic, où j'ai passé la journée de dimanche dernier. 

Je suis arrivée à Binic en fin de matinée, accompagnée de Monsieur Sylire, sous un beau soleil de printemps. Nous nous sommes baladés le long du port, avant de prendre l'apéritif à une terrasse de café.

Puis, nous avons déjeuné dans une crêperie, toujours en terrasse.

 20140330_113444.jpg20140330_130645.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers 14 heures, je me suis dirigée vers le salon (pendant que Monsieur continuait sa découverte de Binic). Je me suis dirigée tout d'abord vers Marie Sizun. Nous avons parlé notamment de son roman en cours d'écriture (l'histoire d'une petite fille juive durant la guerre 39-45). Puis, je suis allée faire un petit coucou à Fabienne Juhel (déjà rencontrée à Carhaix). J'avais une petite demande à lui faire (mais je n'en dirai pas plus aujourd'hui, vous en saurez davantage plus tard). J'ai acheté son dernier roman "Julius aux alouettes" alléchée par le billet très élogieux de Clara. Nous avons parlé de choses et d'autres (de blogs, de facebook...)              

Puis je suis allée voir Angélique Villeneuve (que je rencontrais physiquement pour la première fois). Nous avons parlé notamment de son dernier roman "Les fleurs d'hiver". J'avais lu les cent premières pages dans le train, la veille. Elle m'a confié qu'elle avait eu l'idée du sujet en discutant avec Virginie Ollagnier de son roman "Toutes ces vies qu'on abandonne". Ce livre de Virginie Ollagnier évoque les grands blessés de la guerre de 14-18. Si la sortie des "fleurs d'hiver" correspond avec célébration du centième anniversaire de la guerre, c'est donc une coïncidence (il aurait dû sortir l'an passé mais il a été décalé d'une année, vu le sujet). Nous avons papoté avec Angélique des blogs, de Facebook et de ses aventures avec les maisons d'édition (tout un roman !).

Ci-dessous Fabienne (à gauche) et Angélique (à droite). J'espère qu'elles ne m'en voudront pas, mes photos ne sont pas de grande qualité ! 

20140330_141810-copie-1.jpg

20140330_142854.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis je me suis dirigée vers l'espace dédié aux conférences où j'ai enchainé deux tables rondes. La première avait pour thème "Roman de ma vie, roman de la vie des autres". Tour à tour Brigitte Giraud, Philippe Jeanada et David Fauquemberg ont évoqué leur dernier roman. Des ouvrages forts différents les uns des autres. Le fil conducteur n'était pas toujours simple à suivre mais la table ronde s'est déroulée dans la bonne humeur. J'ai particulièrement apprécié l'intervention de Brigitte Giraud (j'étais conquise d'avance, c'est une auteure de j'apprécie beaucoup).


20140330_143554-copie-1.jpg

La seconde table ronde réunissait Véronique Ovaldé et Grégoire Delacourt autour du thème "Que constitue pour moi la matière même du roman". Vaste question, qui ressemble un peu à une dissertation. Tous deux s'en sont bien sortis, toujours dans la bonne humeur. Ces deux auteurs ont des plumes si différentes que les réunir autour d'un même thème m'a paru un peu incongru.

Quel bonheur d'avoir en face de moi la toute mignonne Véronique Ovaldé (j'étais au premier rang). 

 

20140330 153358

Ma dernière ligne droite a été consacrée à Véronique Ovaldé et Brigitte Giraud. J'ai échangé quelques mots avec la première, lui disant à quel point j'avais été contrariée de rater sa rencontre avec le comité de lecture de ma ville, il y a deux ans. Mes copines du comité m'avaient dit qu'elle avait beaucoup de charme. Je confirme ! Je l'ai trouvée par ailleurs très abordable.

J'ai attendu ensuite que Brigitte Giraud soit seule pour discuter un peu avec elle. J'ai acheté "Avoir un corps". Nous avons parlé un peu de la conférence, elle avait peur de ne pas avoir été claire (je l'ai rassurée sur ce point). Je lui ai demandé si elle avait un nouveau roman dans les tuyaux. Elle m'a dit qu'elle avait pour projet d'écrire sur la guerre d'Algérie. Son père ayant fait partie des appelés, le sujet l'intéresse particulièrement. De la même génération qu'elle, mon père a également "fait" l'Algérie, en tant qu'appelé. Je lui ai donc dit que ce sujet me toucherait certainement beaucoup. Tout comme Véronique Ovaldé, je l'ai trouvée très abordable et ouverte à la discussion. 

Juste avant de partir, j'ai parlé un peu avec Philippe Jeanada, que j'ai trouvé assez différent l'image que je m'étais faite de lui (j'ai lu "La femme et l'ours"). Je m'attendais à quelqu'un d'exubérant et un peu déjanté. Mais non, en fait. C'est un grand costaud mais plutôt réservé (très sympa !). J'ai échangé quelques mots avec lui sur le prix des lectrices de Elle, lui disant que son livre faisait couler pas mal d'encre, qu'il divisait un peu. Ca a eu l'air de l'inquiéter, j'aurais peut-être mieux fait de me taire .

Pour finir, mes dédicaces :


20140403_222420.jpg

20140403_222553.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alicia 01/07/2017 16:25

TEMOIGNAGE DE SATISFACTION AVANT PAYEMENT
Je ne saurais par où commencer car ce voyant est très différent des autres . Je cherchais désespérement un bon voyant à qui me confier . J'ai lu pleins de témoignages sur les forums et les sites d'annonces . J'ai contacté 4 voyants qui me disaient de payer avant de commencer et le seul qui a dit POSE TON PROBLEME ET LA SOLUTION SERA TROUVEE c'est le grand prêtre voyant AURORE . Pour mon histoire mon mari m'a quitté or on était ensemble depuis 3 ans sans aucune raison . J'ai contacté le grand voyant AURORE qui m'a dit que cette rupture c'est la secrétaire de mon mari qui en est la cause et celle ci lui a avoué son affection bref . J'ai répondu au grand prêtre comment fait pour qu'il me revienne et il me dit qu'il va me revenir dans 7 jours . Je me suis dit qu'il plaisante et le grand prêtre voyant me demande de faire si et de faire ça . Je vous jure exactement le 7ème jour mon mari m'a appelé de l'excuser qu'il va passer me voir que je le manque .Jusqu'à présent je continue de travailler avec cet grand voyant prêtre et d'ailleurs qui m'a aidé à trouver un bon emploi . Je vous laisse son adresse de contact :luclevain@consultant.com

herrera 15/10/2016 15:59

RETROUVEZ VOTRE FLAMME JUMELLE
Votre histoire sentimentale m’a interpellé !
Tout ce qui a été décrit dans ce forum ressemble énormément à ce que j’ai vécu avec mon mari S., il y a 3 ans de cela. J’ai eu avec lui une relation passionnelle et fusionnelle qui m’a permis d’apprendre à m’aimer, et à stopper certains de mes comportements autodestructeurs. Mais il est sorti brutalement de ma vie en tant que petit copain, au bout de trois semaines, . Je me rappelle avec émotion l’énorme joie, et la sérénité que j’ai ressenties quand il m’a alors serré à nouveau dans mes bras. Puis, nous nous sommes vus en tant que mari et femme grace aux travaux du grand maitre Voyant AURORE . On est toujours ensemble jusqu'à présent avec 2 enfants
Ce témoignage afin de vous dire que rien n'est perdu pour vous . Son contact
auroretresor@outlook.fr

sous les galets 10/04/2014 17:43


il avait l'air vraiment chaleureux et convivial ce salon, et j'aime beaucoup l'idée que les auteurs soient accessibles mais aussi que les tables rondes supplantent les conférences
individuelles...tu es une sacrée chanceuse...

sylire 10/04/2014 22:04



@Sous les galets : un salon peu fréquenté par les blogueurs car très excentré. Dommage car il en vaut la peine pour les raisons que tu cites. 



keisha 07/04/2014 09:19


Le printemps serai-il la saison des salons? Hier j'étais à limoges, en coup de vent au salon...

sylire 07/04/2014 21:10



@Keisha : je ne sais pas s'il y en a plus au printemps que durant les autres périodes de l'année. Peut-être bien, oui.



antigone 06/04/2014 21:16


Sylire, si le pique-nique dont Gambadou parlait se concrétise... un dimanche serait bien, et si je pouvais venir en train, je suis partante !! J'en ai très envie aussi.

sylire 07/04/2014 21:09



@Antigone : on croise les doigts alors !