Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 01:01

   null

 Buchet Chastel 2012 - 208 pages

 

"À la porte de Gentilly, en venant de la gare, on n’avait pas vu de porte du tout, rien de rien, pas la moindre casemate, quelque chose, une sorte de monument au moins, une borne qui aurait marqué la limite, un peu comme une clôture de piquets et de barbelés entre des prés".

Claire, jeune fille brillante, quitte son Auvergne natale pour suivre des études de Lettres à la Sorbonne. Après l'obtention de son diplôme, elle décide de rester à Paris, tournant le dos, sans l'oublier, à sa campagne auvergnate. Le roman raconte dans une première partie la rencontre avec la grande ville, alors que Claire était enfant. La seconde partie est consacrée à la période des études, période initiatique où il a fallu apprendre de nouveaux codes et s'approprier une autre culture. Dans la dernière partie, il est question de "l'après-étude", du décalage culturel avec le père resté là-bas, de l'attachement aux racines.

J'ai pris beaucoup de plaisir à parcourir les pages de ce roman. J'ai trouvé des points communs avec la démarche d'Annie Ernaux, quand elle se penche sur ses origines modestes, mais le style des deux femmes est très différent. Marie-Hélène Lafon s'attache beaucoup au style, très travaillé (peut-être un peu de trop, ce sera mon bémol) alors qu'Annie Ernaux se situe plus dans l'analyse, avec une écriture épurée. 

 Un beau roman et une plume que je retrouve toujours avec grand plaisir. 

Les avis de Cathe - Clara

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

je suis en train de le lire oui, le style est lourd...j'étouffe ! même s'il y a de très belles formules !
Répondre
S


@Lucie : trop d'effets de style tuent le style...



N

Je n'ai toujours rien lu de cette auteure... mais j'avoue qu'aucun titre ne me tente vraiment pour l'instant !
Répondre
S


@Noukette : elle a un style qui lui est propre. A tenter !



C

Un préférence pour l'annonce mais j'aime beaucoup cette auteure !
Répondre
S


@Clara : de même...



G

Autant j'avais beaucoup aimé son  livre "l'annonce", autant j'ai été un peu déçue par celui là. Manque de profondeur. Je l'ai d'ailleurs si vite oublié que j'ai omis de faire un post !
Répondre
S


 @Gambadou : le manque de profondeur vient sans doute du style, trop travaillé. C'est mon bémol mais j'ai tout de même beaucoup aimé.



P

Je l'ai tenu dans mes mains cet après-midi et l'ai relâché. Bon, je le lirai promis.
Répondre
S


@Philisine : il ne te reste plus qu'à attendre une prochaine occasion !