Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 18:25

Delcourt Mirages - 160 pages - sept 2013

 

Nous sommes en 1914. Paul et Louise font connaissance, se marient et doivent très vite se séparer. Paul est appelé sous les drapeaux, la France vient d'entrer en guerre. Dans les tranchées, Paul souffre, comme ses camarades. Après avoir été traumatisé par la vue d'un copain décapité, il s'automutile pour être démobilisé. Mais son geste ne suffit pas à le faire réformer. Il décide alors de déserter pour retrouver Louise à Paris. Au début, il reste enfermé dans l'appartement puis il trouve un stratagème pour pouvoir sortir : se déguiser en femme. Le soir, ses pas le mènent au bois de Boulogne. Il prend goût à ces sorties nocturnes et finit par se complaire dans cette situation. Cette existence scabreuse durera dix ans et ne cessera que quand il ne courra plus le risque d'être poursuivi pour désertion. Dix ans c'est bien long...

Inspirée de faits réels, voilà une histoire d'amour atypique dans le Paris des années folles. Ancrée dans la grande histoire, cette histoire qui finit mal illustre les difficultés que rencontraient les couples quand l'homme regagnait son foyer, marqué par les blessures physiques et psychologiques de la guerre. Le Paul d'après-guerre n'est pas celui que Louise a connu jeune homme.

Ce roman graphique aborde un autre sujet, peu traité dans le contexte de l'époque : celui de l'identité sexuelle. Paul, confronté à une part de lui-même qu'il n'aurait sans doute jamais explorée si la guerre ne l'avait pas mis dans cette situation extrême, doit se débattre avec cette nouvelle identité qui bouscule son couple.

Le mélange des genres est parfois déroutant mais passionnant. Les dessins, dans la gamme des gris, avec des touches de rouge, sont très expressifs. Certains expriment la violence et l'horreur, d'autres la féminité et la sensualité. A noter qu'il y a quelques scènes un peu "osées", traitées de façon plutôt humoristique. C'est un roman graphique qui bouscule et ne peut laisser indifférent. En ce qui me concerne, c'est un bon point.

Dérangeant mais fort intéressant !

Lu dans le cadre de :

94579423

      Ma note : 15/20

lectures communesUne lecture commune avec  ValérieSandrineSaxaoulLaure litMrs B

17/18

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 22/04/2014 22:31


Ah ! Ma bibliothécaire me l'a confirmé, cette BD arrive dans ma bib dans quelques jours !!!! Trop hate, après tous ces billets lus  sur cet album !

sylire 23/04/2014 22:13



@Géraldine : j'ai hâte de savoir ce que tu en penses. Ce n'est pas banal, comme sujet.



gambadou 13/04/2014 14:58


Je viens de le finir. Dérangeant, oui, c'est le mot !

sylire 14/04/2014 13:38



@Gambadou : j'attends ton billet alors, je pense comprendre que tu n'as pas aimé....



Midola 12/04/2014 16:48


Je suis en train de la terminer, j'aime beaucoup l'histoire et le graphisme en noir et rouge !

sylire 12/04/2014 22:36



@Midola : c'est un très bel objet, en plus du fond.



dasola 11/04/2014 20:47


Bonsoir Sylire, je me réjouissais de me faire dédicacer le livre par Chloé Cruchaudet qui devait venir à "Lire à Limoges" et manque de pot, elle s'était coincée le dos et n'a pas pu venir. J'ai
vraiment regretté. J'espère lire cette bd un de ces jours car je ne lis que du bien à son sujet. Bonne soirée.

sylire 12/04/2014 22:35



@Dasola : dommage pour la dédicace et surtout la rencontre avec Chloé Cruchaudet. Je te conseille cette BD. Bon dimanche !



Soie 10/04/2014 20:45


J'ai prévu de lire cette BD.

sylire 11/04/2014 13:08



@Soie : bonne idée !