Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 00:23

Mudwoman

¨Editions Philippe Rey - octobre 2013 - 563 pages - traduit de l'anglais (Etats Unis) par Claude Seban

L'histoire commence en 1965 par l'abandon d'une enfant au milieu des marais des Adirondacks (USA). Cette enfant, rejetée par sa mère à demi-folle, est confiée à une famille d'accueil puis adoptée par une famille de quakers. Nous la retrouvons en 2002, présidente d'une grande université américaine. Tout au long du roman, nous naviguons entre le passé et le présent, entre Mudgirl et Mudwoman.

En 2002, Mudwoman, qui a jusqu'ici à son actif un parcours professionnel sans faute, est victime d'une sorte de Burn-Out. Travailleuse acharnée, n'exceptant pas les compromissions et l'hypocrisie, elle n'est pas vraiment faite pour ce type de poste. L'université qu'elle dirige est financée par des contributeurs privés, dont Méridith (Mudwoman) n'apprécie pas les idées politiques et le peu de morale économique. Affaiblie par cette situation professionnelle tendue et épuisante nerveusement, elle ne parvient plus à faire face aux démons du passé. Elle a voulu tourner le dos à son enfance mais celle-ci s'impose dans ses pensées...

Voilà un roman qui m'a vraiment passionnée. Prenant parfois des allures de conte, notamment lorsqu'il s'agit décrire l'enfance de Mudwoman, le livre est toutefois bien ancré dans le réel.  En toile de fond la guerre en Irak, la vie d'une grande université américaine, les problèmes sociaux des USA... Je me suis attachée à cette femme sensible qui garde au fond d'elle-même, sous une apparence de "superwoman", des blessures datant l'enfance. Les débuts de chapitre résument à la manière d'un conte les pages qui suivent. Par exemple : "Mudgirl sauvée par le roi des corbeaux" ou "Mudwoman dans les nébuleuses". 

Une plume remarquable et un très beau portrait de femme


challenge 1 % : 11/12

Partager cet article

Repost 0

commentaires

claudialucia 27/01/2014 18:25


Un coup de coeur pour moi, je mets le lien de ton article dans mon billet.

sylire 28/01/2014 21:40



@Claudialucia : un livre vraiment passionnant. Je vais aller lire ton billet.



Manu 26/12/2013 10:10


Il semble que ce soit encore un excellent titre de JCO. J'attends la sortie poche !

sylire 31/12/2013 06:52



@Manu : oui, un bon cru, mais qui peut attendre la sortie poche.



enna 23/12/2013 10:03


Ton coup de coeur me donne envie (surtout qu'on est quand même souvent sur la même longueur d'ondes ;-) Et je croise les doigts pour qu'il passe la pré-sélection de ELLE (à moins que j'ai raté
quelque chose et qu'il soit déjà passé car Galéa dit qu'on va le recevoir... 

sylire 31/12/2013 06:51



@Enna : comme je le disais à Galéa, c'est un livre très intéressant mais copieux. Il faut prendre son temps. J'ai mis une dizaine de jours à le lire. Ce n'est donc pas les meilleures
conditions que de le lire pour un prix.



sous les galets 22/12/2013 14:19


Je vais bientôt le recevoir pour le prix Elle, et j'ai hâte de le lire et de l'aimer (pour détrôner le K), qu'il soit un coup de coeur pour toi me laisse à penser que je devrai avoir une belle
surprise...

sylire 31/12/2013 06:49



@Sous les les galets : ah, chouette ! Il va y avoir d'autres avis. J'espère que tu seras aussi enthousiaste que moi. Par contre, inconvénient (pour se trouver dans un prix) il est assez
copieux et il faut avoir du temps devant soi.



denis 21/12/2013 16:43


une auteure essentielle

sylire 31/12/2013 06:47



@Denis : oui, je n'ai lu que deux livres d'elle mais je compte combler mes lacunes