Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 23:31

Nouvelles sur ordonnance

Editions Dialogues - 151 pages - Mars 2013

 

Si, comme moi, vous n'aimez pas particulièrement la littérature qui se rapporte à la médecine, ne fuyez pas pour autant ce recueil de nouvelles car il ne risque pas de déclencher chez vous une crise d'hypocondrie, soyez rassuré.

Il est question du rapport entre le malade et le patient mais dans des situations assez pittoresques et qui montrent à quel point le médecin peut être confronté à toutes sortes de situations scabreuses durant ses heures de travail, et en dehors (une des histoire se déroule lors des vacances du médecin, dans un endroit paumé de la campagne française ou il séjourne incognito...).

Le médecin nous livre au fil de pages sa vision de son métier, ses doutes, ses remises en cause (parfois grâce aux patients eux-mêmes). Les nouvelles sont bien construites et variées. On rit, on pleure, on s'indigne... toute une variété d'émotions nous traversent et le recueil se lit à toute vitesse.

Je crois que ce qui m'a le plus impressionnée dans cette présentation atypique du métier de médecin, c'est le manque de coupure entre la vie privée et la vie professionnelle. C'est un métier qui ne peut s'exercer qu'à fond et avec passion, on le savait mais à ce point, peut-être pas...

Je n'aime pas résumer les nouvelles, alors juste quelques mots sur quatre d'entre elles :

- le ventre de Célestine : hilarante cette histoire, à la limite du crédible mais qu'importe

- Le repenti : j'adore la chute, on ne sait pas si on doit rire ou pleurer

- L'inquiétant monsieur Kervert : la chute est glaçante

- la dérive : ou comment un médecin tombe malade et s'en sort, grâce aux malades...

 

Pour réfléchir au rapport entre le médecin et le malade, tout en se distrayant !

 

Je vous livre, demain, quelques mots de mon petit déjeuner avec l'auteur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 14/04/2013 20:56


De mon côté, j'ai rencontré des médecins qui devaient tellement séparer leur vie privé et le vie professionnelle qu'ils ont oublié de mettre de l'humanité dans cette dernière.. Néanmoins, je suis
bien intriguée et tentée par ce recueil.

sylire 15/04/2013 21:14



Géraldine : il y a aussi, effectivement, des médecins qui ont ce travers là, hélas... Je te conseille le recueil, il est vraiment chouette !



Loo 14/04/2013 11:07


Oui c'est bien ce que je pensais aussi

Loo 13/04/2013 18:24


Ah ça donne vraiment envie de le lire. Je note alors. Par contre pas de consultation de prévue pour moi prochainement. Peut-être dommage ?

sylire 14/04/2013 10:43



@Loo : pas de consultation en vue ? Non pas dommage tout de même . Il peut se lire à un autre
moment.



Violette 13/04/2013 18:09


tu as réussi à me tenter! et génial le petit-déj avec l'auteur :-))))

sylire 14/04/2013 10:40



@Violette : oh oui, il est sympa ce recueil !



Mireille 13/04/2013 11:09


Je l'ai vu très recemment à Morlaix lors de la rencontre des écrivains du Télégramme. Il a un très bon contact.

sylire 14/04/2013 10:37



@Mireille : oui, c'est vrai qu'il communique sa passion avec enthousiasme. Par ailleurs il ne manque pas d'humour !