Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 23:49

Parlez-moi d'amour de Raymond Carver

Editions Points (editions de l'Olivier) - Traduit de l'anglais (USA) par Gabrielle Rollin - 184 pages

Quelques mots sur un recueil de nouvelles que j'ai laissé tomber en cours de route. Des personnages en perdition, qui boivent et se laissent aller à la dérive, voilà ce que je retiens de cette lecture. Une semaine après avoir fermé définitivement le livre, je ne me souviens précisément d'aucun personnage, d'aucune histoire. 

Autre raison de mon abandon, la construction des nouvelles. Pas de chute, comme habituellement dans ce genre littéraire, mais des fins ouvertes et énigmatiques (et que je n'ai pas comprises, la plupart du temps).

Sur la quatrième de couverture, Raymond Carver (1938-1988) est présenté comme le "Tchékhov américain". Voilà qui ne m'a pas donné envie d'aller à la rencontre de l'oeuvre de Tchékhov...

Je crois bien qu'entre Raymond et moi, c'est déjà fini...

Valérie (avec qui je partage cette lecture commune) n'est pas plus emballée que moi...

 

moisamericain

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Je connais desfan de cet auteur qui en  parlent  avec un tel enthousiasme que ça me bloque complètement et que je n'ose pas ouvrir un de ses livres. Ton billet ne va pas m'encourager à
le faire.
Répondre
S


@Somaja : je suis totalement passé à côté... Mais tu aimerais peut-être. Il est dans ma liste d'échange si tu veux tenter.



S

les nouvelles ne sont déjà pas de mon goût, mais après vos billets je passe mon tour allègrement
Répondre
S


@Sous les galets ; là, j'avoue que je n'ai pas d'arguments pour te dissuader...



D

Je n'ai pas encore cet auteur car peu passionné par les nouvelles mais il est présenté comme le très grand nouvelliste américain (USA) !!!
Répondre
S


@Denis: oui, d'où ma grande déception...



A

J'aime beaucoup Raymond Carver mais ce n'est pas une lecture optimiste, effectivement. ;)
Répondre
S


@Antigone : s'il n'y avait eu que le côté pessimiste, j'aurais pu accrocher tout de même mais je problème c'est que je ne comprenais pas la chute de ses nouvelles.



L

Cela fait longtemps que j'ai envie de lire du Raymond Carver, on en entend tellement de bien... Mais tes quelques mots me disent que ce n'est peut-être pas pour moi  De toute façon je n'apprécie pas vraiment les nouvelles, donc aucun regret 
Répondre
S


@L'or rouge : j'avoue qu'après avoir lu ce livre (enfin, en partie), je ne comprends pas  trop tout le bien qu'on dit de lui.