Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 00:00

 

                                                         Quai Voltaire - 2012 - 260 pages

 

Au début du livre, Charlotte se trouve dans la chambre de son père aveugle, dont elle s’occupe du mieux qu’elle peut.  Une plume à la main, du papier devant elle, elle écrit avec passion  « Jane Eyre »...

Dans ce roman  que l’on peut qualifier de biographie romancée, l’auteure nous entraine dans l’univers des sœurs Brönte et principalement dans celui de Charlotte, l’auteure du célèbre «  Jane Eyre ».  Le livre est composé de trois parties qui correspondent à des lieux de vie successifs de Charlotte mais le récit n’est pas pour autant chronologique. Pour cette raison, il est assez difficile à résumer.  Il est parfois question de Charlotte, parfois de ses sœurs mais aussi de  « Jane Eyre ». La vie de l’héroïne et celle de sa créatrice se mêlent et s’entrecoupent car Jane,  c’est un peu Charlotte... Toutes deux ont vécu le pensionnat, ont été amoureuses d’un homme marié… Mais on ne s’y perd jamais, le roman est parfaitement cohérent dans sa narration.  

J’ai trouvé passionnant de découvrir ainsi la famille Brontë, dont la vie est loin d’être un long fleuve tranquille. Après avoir perdu leur mère puis leurs deux sœurs ainées, les quatre plus jeunes se soudent et partagent leurs jeux. La graine d’écrivain commence à germer chez les trois filles. Le garçon, moins équilibré que ses sœurs, et qui leur donnera bien du souci, sombre dans l’alcool et la drogue. La dernière partie du roman est consacrée à la publication des œuvres, période à la fois exaltante et éprouvante pour les trois sœurs. L’émulation qui a favorisé la création devient source de  tensions quand Emily et Anne sont publiées alors que le manuscrit de Charlotte est refusé. Quand le succès arrive enfin pour Charlotte,  après de nombreuses péripéties mais de façon fulgurante,  il remplit les sœurs de joie mais la famille est de nouveau touchée par le malheur…

Ma lecture des sœurs Brontë datant de fort longtemps, j’ai eu envie de me replonger dans « Jane Eyre ». J’ai entrepris cette lecture parallèlement à « Quand j’étais Jane Eyre »,  mais en lecture audio. C’est un des points forts du roman de Sheila Kohler que de donner envie de relire les œuvres qu’il évoque. Ce n’est pas sa seule qualité. L’ouvrage nous plonge dans le contexte sociologique et religieux des milieux bourgeois du 19ème siècle en Angleterre. A aucun moment je me suis demandé quelle était la part du réel et celle de la fiction, les deux se mêlant avec bonheur.

Une lecture passionnante !

Un grand merci à Logo News Book et à la table ronde.

Le lien vers les autres participants  - L'avis de Clara

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fleur 30/09/2013 23:17


Ton billet me donne très envie de découvrir cette bio romancée, d'autant plus que "Jane Eyre" est l'un de mes romans préférés.

sylire 01/10/2013 13:20



@Fleur : dans ce cas, il faut que tu lises cette bio romancée absolument. C'est vraiment bien !



Joelle 20/02/2012 14:24


Vu que je suis une inconditionnelle des soeurs Brontë, j'ai tout de suite noté ce titre ! Pour l'instant, j'ai résisté à l'achat en espérant le trouver en biblio assez rapidement mais on verra
bien si je reste aussi courageuse ;) mdr ! Et tu ne t'es pas mélangé les pinceaux en lisant ce livre et en écoutant parallèlement Jane Eyre ? Je crois que j'aurais eu du mal à séparer ces deux
lectures dans des conditions pareilles !

sylire 20/02/2012 22:41



@Joelle : le problème que j'ai eu parfois, c'est que je découvrais des éléments dans "quand j'étais Jane Eyre" avant de les lire dans le roman ! mais ça va, je n'ai pas été trop
perturbée. J'ai toutefois relu des passages du livre de Sheila Kohler après ma lecture complète de Jane Eyre. Si tu es une inconditionnelle des soeurs Brontë, tu ne peux qu'aimer celui-ci
!



Karine:) 20/02/2012 01:09


Je l'ai lu il ya quelques semaines (mon billet n'est pas encore paru, je pense) et j'ai aussi beaucoup aimé!  J'ai eu le goût de relire Jane Eyre... et je l'ai fait!

sylire 20/02/2012 22:26



@Karine : nous avons donc eu la m^eme démarche !



Dominique 13/02/2012 10:33


J'hésite un peu entre une vraie biographie et ce livre mais ton billet fait pencher la balance, je vais garder la référence pour un peu plus tard j'ai déjà des projets avec Dickens, les journées
sont trop courtes 

moustafette 10/02/2012 18:01


J'aime bcp cette maison d'édition avec ses belles couvertures mais je n'ai pas l'âme assez victorienne pour oser cette lecture. Je crois bien que je n'ai même pas lu Les soeurs Bronte. 

sylire 10/02/2012 22:41



@Moustafette : je ne sais pas si j'ai l'a^me victorienne mais j'aime beaucoup plonger dans cet univers, très dépaysant, de temps en temps. J'ai l'intention de lire une oeuvre de chacune
des trois soeurs, avant de fermer cette page pour quelques années sans doute...