Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 00:59

Les amants du Spoutnik - Haruki Murakami (Editions Thélème) -

lu par Pierre-François Garel

 

Le personnage central du roman est une jeune femme un peu fragile nommée Sumire. Elle est amoureuse de Mia, la femme d'affaire pour laquelle elle travaille mais n'ose pas lui avouer son amour. Le narrateur (K), professeur des écoles, est amoureux de Sumire mais il est conscient que son amour est à sens unique. Les relations entre Mia et Sumire sont ambigües. Un jour, en vacances en Grèce avec la femme d'affaire, Sumire disparaît brutalement...

Les relations amoureuses sont compliquées dans ce roman qui navigue entre l'imaginaire et le réel. L'homosexualité féminine est abordée de façon très délicate et subtile, c'est à mon sens le point fort du roman. Le personnage de Sumire est assez énigmatique et le roman se termine de façon étrange. De Murakami j'avais adoré "Kafka sur le rivage". Je n'ai pas été aussi emballée par "les amants du Spoutnik" mais j'en garderai le souvenir d'une lecture agréable. 

L'avis de Géraldine et de Enna

 

Une gourmandise - Muriel Barbery (Editions Ecoutez lire)  

Lu par Joel Demarty et 9 comédiens - 4 heures d'écoute

  

Ce livre est le premier roman de Muriel Barbery. Il raconte les derniers jours d'un critique gastronomique, qui revisite son passé à la recherche d'une saveur oubliée, souvenir qui le hante et qu'il voudrait retrouver avant de mourir. Il finira par y parvenir mais avant cela, il lui faudra se remémorer tous ses souvenirs gustatifs.

Je n'ai pas été totalement emballée par ce texte. Le critique en question est tout sauf attachant et j'ai parfois trouvé lassante l'énumération des plats ou mets qu'il décrit (pourtant je suis gourmande !). Différentes voix se font entendre, celle du critique et celles des personnes qui l'ont entouré durant sa vie. Ces dernières m'ont davantage captivée. 

Je suis sortie de cette lecture partagée : plutôt admirative de la plume de Muriel Barbery et satisfaite de l'interprétation des lecteurs (10 en tout) mais j'avoue que je m'y suis un peu ennuyée.

l'avis de Enna 

      Le chinois - Henning Mankell (Editions Sixtrid)

Lu par Hélène Lausseur - 14 heures 15 d'écoute

Le chinois est un thriller à l'intrigue alambiquée. Le point de départ de l'histoire est la découverte d'un meurtre collectif atroce et sanglant. Aux commandes de l'enquête officielle, Vivi Sundberg. Une autre femme s'intéresse à l'affaire, la juge Birgitta Roslin, pour des raisons personnelles. Elle a en effet un vague lien de parenté avec l'un des couples victimes du meurtre. La juge, plus perspicace que l'enquêtrice officielle, se met rapidement sur la bonne piste et nous entraîne sur les traces d'un chinois au mobile bien mystérieux. 

J'ai beaucoup aimé le personnage de Birgitta Roslin, la cinquantaine, en pleine réflexion sur sa vie, passée et à venir. Nous la suivons dans son enquête qui la mènera jusqu'en Chine. Mankell nous conduit également sur les traces des ancêtres du commanditaire du meurtre, en 1860 au Nevada. 

J'ai moins aimé le long aparté sur l'expansion économique de la Chine. Le sujet est intéressant mais casse la dynamique du thriller. Dommage. Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup apprécié cette lecture, ma deuxième de Mankell après "les chaussures italiennes".

A noter que la voix d'Hélène Lausseur est en parfaite harmonie avec le personnage de Birgitta Roslin

Ps : si quelqu'un se souvient de l'épilogue : je ne l'ai pas bien compris 

Parmi les trois livres présentés ici, je vous conseille donc en priorité "le chinois". 

Merci à celles qui m'ont prêté ces livres audio !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Manu 08/02/2014 08:35


Les amants du Spoutnik est aussi un des Haruki Murakami qui m'avaient le moins plu. Je ne suis pas tentée par Une gourmandise, le sujet ne m'attire pas. Pourtant, j'ai beaucoup aimé L'élégance du
hérisson. Quant au dernier, j'ai encore beaucoup de Mankell dans la PAL !

Sous les galets 04/02/2014 15:35


C'est drôle les 3 sont en projet pour moi...en papier...mais quand même

sylire 06/02/2014 13:01



@Sous les galets : chouette, j'ai hâte de lire tes billets !



Violette 31/01/2014 09:39


pas de franc coup de coeur alors? Je termine Enfant 44 en livre audio, absolument passionnant! Sinon, je n'aime pas Murakami mais j'ai hâte de découvrir ce Mankell!

sylire 31/01/2014 21:31



@Violette : non mais j'ai tout de même beaucoup aimé "le chinois".



Fleur 30/01/2014 22:00


J'ai lu et non écouté "une gourmandise" et tout comme toi, mon avis était assez mitigé. J'ai plutôt apprécié le récit dans sa globalité mais j'ai eu plus de mal avec certains personnages.

sylire 31/01/2014 21:28



@Fleur : Gourmandises ne fait visiblement pas l'unanimité. Mais c'est un premier roman, il ne faut pas être trop sévère non plus. 



gambadou 30/01/2014 15:17


J'ai essayé "les amants du spoutnik" dans ma voiture, et la voix était si monotone que ça m'a gaché la lecture.

sylire 31/01/2014 13:15



@Gambadou : c'est vrai que la voix était un peu monotone.