Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Le blogoclub a changé de mains mais pas d'adresse mail

lecturecommune@yahoo.f

 

 

17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 23:11

9782844181961-image-width160.jpg

                                              La part commune - 133 pages 9 2010

Lors du dernier salon du livre de Rennes, Midola nous a présenté Jeff Sourdin en nous recommandant chaudement son premier roman, "Ripeur". Elle a été si convaincante que nous sommes plusieurs bretonnes à l'avoir lu. L'auteur s'est mis dans la peau d'un jeune ripeur (éboueur qui travaille à l'arrière d'une benne), en imaginant son quotidien et ses états d'âmes. En jouant adroitement avec les mots et les sonorités, il nous offre un texte original et assez profond. C'est aussi un hommage rendu à des hommes courageux qu'il a cotoyés à l'occasion de jobs d'été.

Ramasser les poubelles est un travail fatiguant, on s'en doutait. Ce que l'on imagine moins c'est qu'il demande une certaine dextérité et plus de concentration qu'il n'y paraît. Mais une fois rodé on peut presque y trouver une certaine satisfaction : traverser des villes et villages au petit matin, partager une complicité avec ses camarades... mais difficile de s'en contenter sur le long terme : mauvaise image, horaires décalés, douleurs physiques... C'est un emploi que notre jeune ripeur a occupé "faute de mieux" après avoir abandonné ses études à la fac, puis la routine s'est installée...

On pourrait qualifier ce texte de "roman sociologique". L'auteur s'interroge sur la valeur travail mais aussi sur la façon dont nous gérons notre vie : les choix que nous faisons et surtout ceux que nous ne faisons pas et qui font souvent pencher la balance de nos vies vers la médiocrité. Je rassure ceux à qui le mot "sociologique" pourrait faire peur. Ce texte n'est jamais barbant et se lit d'une traite. Les jeux de mots et le sens de l'humour de l'auteur allègent le propos.

region.jpgJe découvre avec ce titre la maison d'édition "la part commune" (maison d'édition sîtuée à Rennes). Merci à Midola (pour la découverte) et à Gwenaëlle pour le prêt.

Un jeune auteur qui mérite vraiment d'être mis en lumière !

Elles font partie du fan club mené par Midola Gwenaëlle - Gambadou - Clara

A lire aussi : une interview de l'auteur par Midola

A voir et écouter : 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Enna 30/04/2016 22:09

Midola nous toutes les deux converties à Jeff Sourdin ;-)

sylire 03/05/2016 06:37

Enna : oui tout à fait !

claudialucia 25/09/2012 19:13


Je veux proposer un challenge sur la Bretagne (depuis mon voyage dans cette région) et je me demande si celui-ci conviendrait. Je suis en train de faire une liste et je cherche des titres
d'auteurs bretons et non bretons mais qui parlent de la Bretagne où la région joue une rôle... Merci pour ta réponse.

sylire 28/09/2012 21:36



@Claudialucia : désolée de te répondre si tard. Ce livre-ci est publié par une maison d'édition bretonne mais il ne parle pas spécifiquement de la Bretagne. Je te suggère d'aller jeter un
oeil sur le blog d'Yvon :


http://eireann561.canalblog.com/ 


C'est LE spécialiste de la littérature bretonne parmi les blogueurs.


 


 



Lystig 19/08/2012 21:52


pourquoi pas !

Lystig 01/08/2012 13:36


je rajoute ton lien dans le récap !


merci de ta participation !

sylire 03/08/2012 21:55



@Lystig : avec plaisir :-)



antigone 20/07/2012 21:25


Moi j'aime assez ce type de roman "sociologique" comme tu le dis si bien... alors pourquoi pas ?! ;)

sylire 20/07/2012 22:49



@Antigone : je suis certaine qu'il te plairait.