Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 00:44

Editions du Jasmn (collection "signes de vie) - 208 pages - septembre 2014 

Cette biographie reprend, par ordre chronologique, la vie de Romain Gary, diplomate et romancier français (1914-1980). Né en Lituanie russe de parents juifs, la vie Romain Gary est un véritable roman. L'auteur a largement puisé dans son existence tumultueuse pour alimenter son oeuvre littéraire mais il n'est pas simple de reconstituer son parcours en se fiant uniquement à ses écrits car Romain Gary aimait revisiter les épisodes de sa vie qui ne lui convenaient pas. Dans ce billet, je n'évoquerai qu'une partie de cette vie, trop riche pour être résumée en quelques lignes.

La personne qui a le plus compté dans la vie de Romain Gary est sa mère, Mina. Ses parents se sont séparés alors qu'il qu'il était encore très jeune et Mina a surinvesti son unique enfant, décidant de quitter la Lituanie pour la France, où elle imaginait pour son fils un illustre destin. Elle ne se trompait pas et Romain mettra un point d'honneur à ne jamais la décevoir. Toute sa vie sera un combat pour être à la hauteur des ambitions que nourrissait sa mère pour lui. D'autres femmes compteront dans sa vie mais aucune d'elles ne l'égalera. Parmi ces femmes, on trouve l'actrice Jean Seberg avec laquelle il aura un fils.

Romain et sa mère :

Avant de lire cette biographie, il me semblait ne pas connaître grand-chose de Romain Gary. Au fil de la lecture, je me suis souvenue d'un certain nombre d'éléments le concernant et notamment qu'il n'était autre que le "Emile Ajar" de "La vie devant soi". C'est épisode de la vie de Gary qui m'a le plus marquée : l'incroyable supercherie littéraire qui conduira l'auteur a recevoir deux fois le Prix Goncourt. Le pot aux roses ne sera découvert qu'après sa mort par suicide, à l'âge de 66 ans.

Quel homme étrange que ce Romain Gary, talentueux, certes, mais fragile et instable. J'ai aimé parcourir une bonne partie de l'histoire du siècle dernier en découvrant sa vie. Il me tarde maintenant de découvrir la plume de l'écrivain. Je lirai prochainement "la promesse de l'aube", le récit dans lequel il évoque sa mère et dont j'ai pu découvrir, dans la biographie de Marianne Stjepanovic-Pauly, de nombreux extraits.


 

      Je remercie "les Editions du Jasmin" de m'avoir permis de découvrir un des ouvrages de leur intéressante collection "Signes de vie" qui propose des biographies de personnages célèbres. La collection s'adresse à tous les publics à partir de 15 ans. Il m'a semblé toutefois que l'opus sur Romain Gary était un peu complexe pour des enfants de quinze ans. 

Cette semaine, Stephie propose un Focus sur les Editions du Jasmin (voir ICI)


challenge rentrée littéraire 2014 1% logo

12/12 (j'ai donc lu 2 % des livres de cette rentrée 2014) 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
J'ai beaucoup aimé ce texte. Marianne Stjepanovic : Romain Gary, la mélancolie de l'enchanteur. Elle a su trouver la juste distance pour nous parler de Romain Gary. Je me suis servi de cet ouvrage pour animer des séances de club de lecture autour de Romain Gary.
Et du coup, je pense me lancer dans des séances autour de Conan Doyle en utilisant la biographie du même auteur, toujours aux éditions du Jasmin.
Ces biographies sont de bons outils.
Répondre
S
Merci pour ce commentaire, Fabienne. Oui, c'est une bonne façon de découvrir un auteur.
S

Moi j'ai reçu celle de George Sand, que je lirai bientôt ;)
Répondre
S


@George Sand : super, j'ai hate de lire ton billet.



G

Voilà qui renvoit effectivement à "la promesse de l'aube" dont tu verras mon post le 1er décembre 
Répondre
S


@Gambadou : Ah, ah, j'ai hâte de lire ton avis !



V

Voilà un homme qui est un vrai personnage de roman! 
Répondre
S


@Valérie : oui, il a eu une vie d'une richesse incroyable ! 



A

Je ne me souviens pas non, ça fait un petit moment ; je vais essayer de réfléchir, ça ne peut être que le matin, soit France Inter, soit France Culture, je te tiens au courant si quelque chose me
revient.
Répondre
S


@Aifelle : merci. Je vais aussi faire des recherches de mon côté.