Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 00:44

The Menthol House - 2012 - 197 pages

Elle s'appelle Lucille et vient tout juste d'avoir 18 ans. Elle a fui le domicile familial avec l'idée de couper le cordon familal et très vite a fondé sa propre famille. On comprend qu'elle ne maîtrise pas complètement son existence, prisonnière d'une maladie mentale. Cette maladie, incontrôlable quand elle ne se soigne pas, fait d'elle un être sensible et créatif quand elle n'est pas sous camisole chimique. Son mari encourage ses talents de sculpteur mais ne peut la laisser sans soins, notamment parce qu'elle se montre alors incapable de s'occuper de leur jeune enfant...

Je vous ai résumé l'histoire de façon ordonnée (enfin, je l'espère !) mais l'intérêt et la qualité littéraire de ce roman est justement que le récit n'est ni linéaire, ni organisé. Anne Calife se met dans la tête et dans la peau de lucille, mêlant le réel et le délire. Nous voyons le monde par les yeux de Lucille et partageons son univers et ses angoisses. Le récit est très prenant et se lit comme un thriller. De temps en temps, la romancière donne la parole au mari ou à la voisine, nous permettant, l'espace de quelques pages, de reprendre notre respiration et de porter un autre point de vue sur l'histoire. J'ai juste un petit bémol à formuler sur la crédibilité d'un épisode (pour ceux qui ont lu le livre : je veux parler de ce qui s'est passé au zoo).

 Un bon roman, original et prenant. 

L'avis (enthousiaste également) de Gambadou 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> Je suis sure que ça me plaira. Ca me fait penser d'ailleurs à un livre que je viens de terminer. L'histoire est complétement différente puisqu'il s'agit d'un enfant mais raconté également à<br /> travers son regard.<br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Loo : c'est une lecture très prenante. J'ai beaucoup aimé.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Pourquoi pas, si il croise ma route.<br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Alex : c'est une réflexion que je fais souvent et beaucoup de livres finissent par croiser ma route finalement !<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> gambadou m'avait déjà convaincue, tu en remets une couche, c'est renoté !<br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Géraldine : parfait !<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Je ne sais pas si je le lirai mais j'aime assez quand un récit est conté à plusieurs voix ! Et j'aime bien le titre aussi. ;)<br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Antigone : Le titre va parfaitement bien avec l'histoire... C'est un livre qui pourrait te plaire, je pense...<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Voilà qsui semble original. Je n'avais jamais entendu parler de cette maison d'édition.<br />
Répondre
S
<br /> <br /> @Bladelor : moi non plus je dois dire que je ne connaissais pas cette maison d'édition. La démarche de l'auteure est très originale, pas évident de se mettre dans la peau d'une personne<br /> comme Lucille.<br /> <br /> <br /> <br />