Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 00:07

 Grasset - 178 pages - 2011

 

 

Extrait : «Ce matin, j'ai passé un moment à observer cette grand-mère en train de chanter avec son petit-fils. Ils dormaient de l'autre côté du filet de tennis. On aurait dit qu'ils vivaient dans un autre quartier. Ces chants m'ont permis de remonter à toute vitesse dans ma propre enfance. Après, ils ont conversé à voix basse pendant un long moment. Je notais sous le drap les pensées du matin qui m'assaillaient. Par jets bondissants. Des images qui n'ont rien à voir avec le séisme. Je comprends que mon esprit veut quitter cet espace dans lequel l'horreur le garde enfermé. Je relève la tête. Ils sont encore à se parler. Une complicité profonde unit ces deux êtres que le gouffre du temps sépare. Au fond, ils vivent dans le même espace-temps fluide. Au début et à la fin de la vie, on dispose d'un temps plus libre. C'est ce temps qui permet cette merveilleuse complicité entre l'enfance et la vieillesse. Cette grand-mère tente désespérément d'épargner à son  petit-fils la laideur du monde… »

 

Dany Laferrière était à Haïti quand «tout a bougé». Puis il est rentré à Montréal et il a découvert, effaré, les images spectaculaires présentées en boucle par la télévision, comme s’il fallait en rajouter pour émouvoir et sensibiliser.      

Un an après, il apporte son témoignage sous forme de très courtes chroniques, écrites sur le vif, tout de suite après le séisme ou quelques temps après. Il s’agit de sensations, d’images et d’anecdotes, parfois de courtes réflexions sur un pays dévasté mais qui se tient debout avec une dignité qui force le respect. L’auteur évoque également la vie quotidienne de sa propre famille après le drame.   

Le récit est fort, touchant, mais résolument positif. Pas de pathos ni de larmoyant, même pour parler du pire. Le récit donne à réfléchir sur la façon les médias abordent ce genre d'évènements. Après "le cri des oiseaux fous" et "l'énigme du retour", c'est avec beaucoup d'émotion que j'ai retrouvé les habitants d'Haïti sous la plume de Dany Laferrière. Bien sûr j'avais vu les journaux télévisés mais je fais partie de ceux que les mots atteignent davantage que les images.

 

Un témoignage à ne pas manquer.

 L'avis de Clara et de Midola

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 23/02/2011 21:10



Je ne l'ai pas manqué, je viens de l'achever.C'est effectivement un magnifique témoignage, bien plus parlant que les chiffres.



sylire 24/02/2011 21:04



@Géraldine : oui, malheureusement les chiffres sont trop abstraits pour évoquer une réalité telle que sait la dire Dany Laferrière.



Nanne 12/02/2011 19:33



Depuis que j'ai découvert Dany Laferrière, je dois reconnaître que je suis devenue une fan de cet auteur ... J'ai déjà prévu "L'énigme du retour" dans mes lectures prochaines ! Et je retiens ce
dernier ouvrage, qui traite d'un thème qui n'est pas près de se tarir, les mots ayant parfois plus de poids que certaines images dont on est blasés, malheureusement ! A retenir, donc ...



Karine:) 12/02/2011 04:44



J'avais un peu peur que ça sombre dans le larmoyant mais bon, pour voir un peu Laferrière dans ses apparitions, ça aurait quand même été surprenant.  Il est noté. 



Anne 09/02/2011 17:18



Il faudrait peut-être qu'un jour je sorte de mes romans...


J'aime beaucoup l'extrait.



sylire 09/02/2011 22:03



@Anne : si l'occasion se présente, je te le conseille. Tu aimeras certainement. Je ne peux pas te le prêter, je l'ai emprunté à la BM (même pas couvert, il venait d'arriver).



anjelica 08/02/2011 22:55



Justement découvrir un auteur haïtiens est le prochain thème du club "Lire et Délires". Je ne sais pas encore quel auteur je vais choisir.



sylire 09/02/2011 21:56



@Anjélica : je ne connais que Dany Laferrière pour encore. Mais je compte bien combler cette lacune un jour ou l'autre !