Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 00:32

Arléa 2013 - 214 pages

Sabine, onze ans, n'aime plus l'école et n'est pas attentive aux cours. Sa mère a été convoquée par le professeur de français et l'enfant, très contrariée par cette future rencontre ne veut pas y assister. Tout en aimant beaucoup sa mère, la petite ne peut s'empêcher d'avoir honte de son apparence et de son manque de conversation. Elle ne ressemble pas aux autres mères, ça saute aux yeux. Ne pouvant envisager l'idée même de ce rendez-vous, l'enfant décide de faire l'école buissonnière. Durant cette journée de totale liberté, Sabine va faire une jolie rencontre qui va l'ouvrir au monde de la poésie...

Dans "un jour dans la forêt", Marie Sizun aborde le sujet l'éducation, sujet qu'elle connait bien car elle a été enseignante. Son personnage principal, la petite Sabine, fait partie de ces enfants peu stimulés à la maison, qui peuvent vite décrocher s'ils ne sont pas soutenus par leurs professeurs. Résolument optimiste dans ce roman, Marie Sizun choisit de donner sa chance à Sabine mais je ne peux m'empêcher de trouver la fin un peu trop idyllique. C'est toutefois une jolie histoire, qui donne à réfléchir sur la façon d'enseigner dans nos écoles, bien souvent décourageante pour les élèves qui n'ont pas la chance d'être soutenus à la maison.

Malgré mon bémol, j'ai retrouvé avec plaisir la plume de Marie Sizun, que je suis depuis ses débuts.

Challenge 1% : 10/12

http://delivrer-des-livres.fr/challenge-1-rentree-litteraire-2013-les-participants-et-les-titres/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flo 12/12/2013 18:33


Lu pour la dernière rentrée littéraire de LIBFLY, j'ai été un peu déçue par ce dernier opus, même si elle écrit toujours aussi bien.

sylire 13/12/2013 13:19



@Flo : Je pense que les histoires précédentes (notamment les premières) sont plus puissantes d'où notre ressenti mais rien à dire sur l'écriture.



Marie Sizun 12/12/2013 10:40


Chère Sylire, merci beaucoup de votre commentaire, comme toujours vivant et intéressant. Mon roman est cependant plus sombre que vous ne le dites: l'injustice dénoncée est bel et bien là; et le
sort de Sabine nullement garanti, même si le petit miracle d'une rencontre lui redonne espoir.Bien amicalement à vous,


 

sylire 13/12/2013 13:11



@Marie : merci de votre visite et de vos précisions. Mon avis n'est qu'un ressenti de lecture, donc subjectif. Je vous ai sentie optimiste, car Sabine tire bien son épingle du jeu et
surtout que le professeur revoit sa position, ce qui me paraît optimiste car hélàs, ce genre de personne se remet difficilement en cause. Bien amicalement.



fran6h 12/12/2013 08:44


Et bien je fais entrer ce livre dans ma PAL. J'ai lu tous les précédents et Marie Sizun est un auteur dont j'aime particulièrement à la fois l'écriture et la façon d'aborder les sujets.


Pour ceux qui voudraient s'initier, ils peuvent débuter avec "Jeux croisés", "Le père de la petite" et "La femme de l'allemand".


 

sylire 13/12/2013 13:03



@fran6h : tu as cité ceux que je préfère de l'auteure et si j'ai un peu moins aimé celui-ci, je continuerai à la lire, pas de doute.



Margotte 11/12/2013 12:05


Voilà qui me tente bien, ce livre m'évoque bien des situations...

sylire 13/12/2013 07:16



@Margotte : j'ai acheté ce livre à Carhaix, l'auteur y était. Je serais curieuse d'avoir le ressenti d'une enseignante sur cette histoire.



Leiloona 11/12/2013 08:17


Le thème me tentait énormément, tout comme le fait de retrouver la plume de Sizun. Je le lirai, c'est sûr, mais je ne sais pas encore quand ! :)

sylire 13/12/2013 07:15



@Leiloona : ah, le temps...