Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

Pour connaître un peu mieux la lectrice que je suis : Ici ou  

Rechercher

Au fil des jours...

Dernier coup de coeur non chroniqué : "Je vous écris dans le noir" de Jean-Luc Seigle.j

 

Blogoclub

  Pour en savoir plus, cliquez sur le logo.

blogoclub
 

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.fr 

Prochaine session : 1er mars

Thème choisi : lecture libre autour de MODIANO

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 22:25

 

null

                                                                                 Grasset -2009 -  5heures 39

Jusqu’ici, Je n’avais pas été tentée par les livres de Beigbeder, refroidie par l’image d’écrivain-people qu’il véhicule. Il se trouve que celui-ci à croisé ma route. Je ne le regrette pas...

Ce « roman français » a été écrit à la suite d’une garde à vue de l’auteur, interpellé alors qu’il consommait de la drogue dans la rue, au cours d’une soirée trop arrosée. Enfermé dans une cellule avant d’avoir compris ce qui lui arrivait, privé de distraction et livré à ses pensées, il a fait le bilan de sa vie. De son enfance, il ne garde quasiment aucun souvenir, victime d’une curieuse amnésie sélective. Pourtant, l’espace de quelques heures, des souvenirs qu’il croyait à jamais perdus vont remonter à la surface…

Les chapitres relatant son court mais traumatisant séjour en prison alternent avec ceux où il évoque son enfance. Le « people » s’est débarrassé de ses paillettes et joue la carte de la sincérité et de l’autodérision. L'écrivain raconte son enfance de parents divorcés et le mal-être qui l'a atteint en raison du mensonge autour de cette séparation. Il a eu beaucoup de mal à grandir et se reproche d'avoir reproduit le modèle familial qui l'a fait souffrir.

Un peu à la manière d’Annie Ernaux dans « les années », il replace son enfance dans le contexte historique de l’époque. Bien qu’étant de la même génération que lui, je n’ai pas les mêmes souvenirs, sans doute parce que nous sommes de milieux sociaux très différents. Nous avons toutefois un point commun : la faculté de s’évader par la lecture, quand le quotidien est trop pesant. De très belles pages sont consacrées à son amour des livres.

C’est une autobiographie vivante et attachante qui présente une facette de son auteur intéressante et plus profonde que celle que l'on connait. Le livre est aussi un hommage à sa famille et aux lieux de son enfance. Sur son séjour en prison, je ne m’étendrai pas. Le traumatisme d’un parisien originaire de Neuilly que l’on jette dans un cachot de la prison de Santé n’est pas dur à imaginer…

Les avis (positifs également) de Cathe - Géraldine - Mango

A noter que ce livre a obtenu le Prix Renaudot en 2009

Je remercie chaleureusement Géraldine de m’avoir donné l’occasion de découvrir ce livre-audio (que j’ai écouté avec bonheur par tranches d’une demi-heure, au petit dejeuner, en rangeant mes courses, en pliant du linge : l'art et la manière de s'évader du quotidien...)

Partager cet article

commentaires

Enigma 11/04/2012

il me tente beaucoup!! =)

unepauselivre 14/04/2012


Un livre que je souhaiterai lire plutôt. J'ai découvert la lecture audio depuis peu et en trouvant les conditions idéales (en voiture, tout le monde écoute et c'est un double plaisir) j'apprécie
beaucoup. C'est vrai que pour ce genre de lecture il faut trouver la bonne conditon.

Cécile 2 Quoide9 16/04/2012


Pour moi c'est le moins bon et le plus superficiel et narcissique des romans de Beigbeder... Un peu de plus et il se prendrait pour Soljenitsine ou Genet !

Emma 16/04/2012


J'ai bien aimé ce livre mais j'aime bien l'homme et j'adore Guéthary, je crois que si il n'y avait pas eu ces deux éléménts, je n'y aurai pas trouvé grand chose de transcendant.

Joelle 25/04/2012


ll me semble que c'est un titre qui étonne beaucoup car même les personnes peu attirées par cet auteur le trouvent intéressant ! J'ai lu d'autres livres de Beigbeder, certains m'ont plu, d'autres
pas mais j'ai noté celui-ci ... pour une lecture dans un futur plus ou moins proche (mais je dirai plus loin que proche ! mdr !)