Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er mars : une lecture au choix de l'écrivain "Emmanuel Carrère".

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 11:30
Des livres audio pour les enfants

Vous connaissez mon goût pour les livres audio. C'est pourquoi, une fois n'est pas coutume, je relaye une offre publicitaire.

Il s'agit d'une opération lancée pour l’été par Audible.fr et intitulée offre "spéciale Kids".

Jusqu’au 31 août, Des livres audio Jeunesse (de 0 à 10 ans) sont accessibles à moins de six euros.

Pour un long trajet en voiture, cela peut être très agréable de partager un livre audio en famille. J'ai repéré par exemple les aventures du Petit Nicolas que mes enfants adoraient (et nous autant qu'eux).

Pour en savoir plus sur l'offre, c'est ici : http://bit.ly/293cIuX.

Des livres audio pour les enfants

.

Repost 0
Published by sylire - dans Livres audio
commenter cet article
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 22:14

3 - Lisbonne

Nous avons passé deux jours à Lisbonne.

Sachant qu'il était impossible de découvrir l'intégralité de la ville en si peu de temps, nous avons ciblé deux quartiers typiques et très différents l'un de l'autre : l'Alfama et Le Bélem.

L'Alfama, le plus vieux quartier de Lisbonne :

Nous avons commencé par une visite du Castelo de São Jorge, qui offre une superbe vue sur la ville. Ce château, construit par les Wisigoths au 5ème siècle, a été agrandi par les Maures au 9ème siècle, pour enfin être modifié sous le règne d’Alphonse Henriques, le premier roi du Portugal (1109-1185). C'est donc historiquement, une visite très intéressante.

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

Le parc du château est fort agréable car ombragé. Nous y avons fait une halte reposante
Le parc du château est fort agréable car ombragé. Nous y avons fait une halte reposante

Après avoir quitté le château, nous sommes descendus vers la ville en parcourant ce quartier à l'atmosphère de village qu'est l'Alfama.

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

Nous avons croisé le tram 28, bondé comme à son habitude (la file d'attente nous avait découragés, à l'aller, optant pour un took-took pour monter au château).
Nous avons croisé le tram 28, bondé comme à son habitude (la file d'attente nous avait découragés, à l'aller, optant pour un took-took pour monter au château).

.

Une tout autre ambiance, celle du quartier du Belem :

On ne visite pas Le Bélem pour son âme, contrairement à l'Alfama, mais pour ses trésors architecturaux, en commençant par le grandiose Mosteirio dos Jeronimos, superbe réalisation de l'art manuélin, issue du règne du Roi Manuel (fin du 15e siècle)

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

A voir également : la Tour de Bélem, sur le Tage...

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

En haut de la tour
En haut de la tour

.

Mais aussi, sur l'esplanade du fleuve, le Monument des découvertes.

Élevé en 1960 pour le 500è anniversaire de la mort d'Henri le Navigateur, ce monument présente une file de héros portugais.

Voyage au Portugal - juin 2016 (2)

.

Et surtout, si vous allez à Lisbonne, ne faite pas l'impasse sur la célèbre patisserie : Antiga Confeitaria De Bélem pour y déguster leurs délicieux "pastei de nata".

Se dégustent tièdes, saupoudrés de cannelle...
Se dégustent tièdes, saupoudrés de cannelle...

.

Après Lisbonne, nous sommes remontés vers Porto, en faisant une halte dans le centre Ouest du Portugal (billet à suivre...)

Repost 0
Published by sylire
commenter cet article
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 22:13

Voici donc (enfin !) un aperçu de mon voyage au Portugal.

Partis de Lorient, nous avons atterri à Porto, où nous avions réservé une voiture de location pour une virée d'une semaine entre terre et mer.

N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour les agrandir :

1 - Aveiro.

Ce n'est pas la visite que j'ai préférée. J'ai trouvé cette petite ville assez surfaite, avec ses gondoles à touristes et son imitation de la vraie Venise.

Voyage au Portugal - juin 2016 (1)

Ce que qui a attiré mon attention, ce sont plutôt les superbes pavés, que l'on retrouve d'ailleurs un peu partout au Portugal (mais à moins grande échelle qu'à Aveiro).

Voyage au Portugal - juin 2016 (1)

Je ne peux pas dire que leur spécialité pâtissière m'ait totalement convaincue (un peu écœurants pour moi, les œufs au sucre d'Aveiro).

Voyage au Portugal - juin 2016 (1)

2 - Luso :

Nous avons passé notre première nuit dans la petite station thermale de Luso, dans un hôtel atypique et hors du temps (L'hôtel Alegre).

La piscine de l'hôtel, un petit coin de paradis...
La piscine de l'hôtel, un petit coin de paradis...

.

à l'ombre des citronniers
à l'ombre des citronniers

.

La clé de la chambre...
La clé de la chambre...

La chambre était à l'image de cette clé, restaurée à l'ancienne. Ce charmant hôtel est d'un excellent rapport qualité-prix, ce que nous a confirmé l'inspecteur du Routard, que nous avons croisé deux fois sur notre route et qui nous a donné quelques précieux conseils pour notre séjour dans la région.

Après un premier dîner, copieux et excellent (on mange très bien au Portugal) et une nuit reposante, nous nous sommes rendus au château féerique de Bussaco, qui mérite plus que le détour. Au milieu d'une très belle forêt, voilà ce que l'on découvre...

On ne peut pas visiter l'intérieur mais la visite de l'extérieur est assez magique.

Voyage au Portugal - juin 2016 (1)

.

Le château de Bussaco, à Luso
Le château de Bussaco, à Luso

.

Le lendemain, nous avons fait route vers Lisbonne... (billet à suivre).

Repost 0
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 22:21
19 heures d'écoute - lu par Lionel Bouguet - Traduit de l'anglais par Florianne Vidal
19 heures d'écoute - lu par Lionel Bouguet - Traduit de l'anglais par Florianne Vidal

Robert Galbraith n'est autre que JK. Rowling, la célèbre créatrice d'Harry Potter. L'écrivaine publie sous ce pseudo masculin les aventures du détective Cormoran Strike et de sa collaboratrice Robin Ellacott. La carrière du mal est le 3ème ouvrage de la série.

Si je n'avais pas tant aimé le premier opus (je n'ai pas lu le deuxième), je n'aurais certainement pas lu celui-ci dont la quatrième de couverture avait tout pour me faire fuir. J'ai horreur du gore et le point de départ de l'histoire est la réception par l'agence de détectives d'un paquet contenant la jambe tranchée d'une femme. Nous découvrons bien vite que ce paquet a été déposé par un mystérieux tueur psychopathe et fétichiste. La police mène l'enquête mais les deux détectives ne leur font pas vraiment confiance et préfèrent se lancer également dans les recherches.

Le lecteur suit l'avancée de l'enquête tout en observant, impuissant, les agissements du tueur psychopathe. Attendant le moment opportun pour s'en prendre à Robin, le tueur fait d'autres victimes. Si cet aspect du roman tient en haleine, ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est de retrouver Cormoran et Robin, qui ont sacrément évolué. Dans le premier ouvrage, Cormoran se remettait difficilement d'une liaison amoureuse et se consolait avec une autre femme. De son côté, Robin était fiancée à un jeune homme ambitieux et assez rigide, qui n'était pas enchanté du choix professionnel de sa future femme. Robin occupait le poste de secrétaire, elle a désormais le statut d'associée. Une attirance mutuelle se fait sentir entre les deux deux détectives mais tous deux tiennent à ce que leurs relations restent professionnelles, d'autant plus que Robin est sur le point de se marier.

Comme toujours, la psychologie des personnages est très fouillée, qu'il s'agisse des suspects ou des détectives. Je ne vous dirai pas comment se termine le roman, bien entendu, mais je suis impatiente de lire le quatrième opus car l'auteure laisse planer un doute dans la toute dernière phrase qu'il me tarde de lever (mais je vais devoir attendre !).

J'espère qu'Audiolib gardera le même lecteur, j'associe désormais sa voix à la série.

Voilà un pavé addictif que je ne peux que vous conseiller.

La Carrière du mal - Robert Galbraith (Audio)

Je remercie Audiolib pour ce partenariat.

Lu dans le cadre du rendez-vous mensuel : "Écoutons un livre"

La Carrière du mal - Robert Galbraith (Audio)

Avec cette lecture (608 pages en format papier - 19 heures en audio), je participe au challenge du pavé de l'été organisé par Brize. Je ne sais pas encore si j'en lirai d'autres mais je suis contente d'avoir participé, comme chaque année.

Repost 0
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 16:00
Écoutons un livre - juillet 2016

Le thème proposé pour le mois de juin est : "une histoire qui se passe dans un pays que vous avez déjà visité" (y compris la France).
Les participants sont les suivants :

Dans le thème :
Enna : L'histoire de la violence - Edouard Louis
Manika : "Pandémia" - Franck Thilliez
Sylire : "La carrière du Mal" - Robert Galbraith

Sandrine : Nymphéas noirs - Michel Bussi

Hors thème (mais on voyage...)

Enna : L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage - Haruki Murakami

Enna : Ru - Kim Thuy

Il n'y aura pas de "Écoutons un livre" au mois d'août (je serai en pause).

Pour le mois de septembre, je vous propose le thème suivant : "une histoire ancrée dans la réalité" (docu-roman, roman historique, documentaire, biographie, ce que vous voulez).

Repost 0
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 22:00
(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire - Stéphanie Pélerin

Fayard (collection Mazarine) - 197 pages - juin 2016

On croise beaucoup cette couverture ces temps-ci sur les blogs et pour cause : le roman a été écrit par l'une de nos copines blogueuses, Stephie. Ce n'est pas mon genre de lecture habituel mais c'est avec grand plaisir que j'ai fait une exception pour ce titre que j'ai reçu par la poste, gentiment dédicacé par l'auteure.

Voici un petit résumé de l'histoire : Ivana se fait larguer par l'homme avec lequel elle vit depuis plusieurs années. La trentaine, sans enfants, la jeune femme doit reprendre son destin en main. Pour se sentir mieux dans sa peau et perdre ses kilos superflus, elle décide de se donner les moyens. Ni une ni deux, elle s'inscrit aux Weight Watchers et dans une salle de sport puis tente de trouver l'âme sœur sur les sites de rencontres, sans grand succès. Elle se console de ses déconvenues grâce au sextoy offert par une amie compatissante et rêve au bel inconnu qu'elle a heurté en sortant des toilettes d'un café.

Très vite, on s'attache à Ivana qui peut se montrer très coquine tout en étant au fond une grande romantique. Professeur de français, elle est frivole ou intello, selon les circonstances et son humeur du jour. Rien ne la détend davantage qu'une soirée entre copines (vive l'amitié féminine !).

J'ai lu le roman d'une traite, amusée de découvrir les points communs entre Ivana et la pétillante Stéphie. J'ai pensé également à une collègue de travail qui a cumulé quelques expériences décevantes sur les sites de rencontres et m'a fait découvrir un univers assez glauque.

Le ton du roman est léger, humoristique, l'écriture est soignée. On peut faire le rapprochement avec "Le journal de Bridget Jones", que j'ai dévoré il y a vingt ans.

Bravo pour ta nouvelle carrière d'auteure, Stéphie ! (Et qui sait, peut-être aurons nous l'occasion de croiser de nouveau Ivana dans un autre roman ?)

La page Facebook de son livre

Une lecture commune avec Enna (allons voir son avis...)

Repost 0
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 17:06
Porto
Porto

J'ai vécu un mois de juin assez intense, que je ne l'ai pas vu passer. Le point d'orgue a été bien entendu mon séjour au Portugal, je vous en parle bientôt. Il faut d'abord que je fasse du tri dans mes photos.

Le retour à la grisaille bretonne a été un peu violent. Entre le stress des résultats de concours de fi-fille et le retard accumulé au travail, je n'ai pas vu le jour depuis mon retour (retour très mouvementé en raison de la grève des contrôleurs aériens).

Quoi d"autre ?

Un film :

Juin 2016, des livres et quoi d'autre ?

Avant de partir, je suis allée au cinéma en famille voir "Retour chez ma mère" d'Eric Lavaine avec Alexandra Lamy, Josiane Balasko et Mathilde Seigner. Ce n'est pas le film du siècle mais une comédie qui offre un bon moment détente. Balasko est très drôle (les autres acteurs ne sont pas mal non plus).

Le pitch :Quand Stéphanie, 40 ans, doit retourner vivre chez sa mère après avoir perdu son travail, elle n'est pas au bout de ses peines. Elle se trouve en effet confrontée à un règlement de compte avec son frère et sa sœur et une mère qui a bien changé... Un secret de famille bien caché va finir par émerger.

Des lectures éclectiques ce mois-ci et un rythme moins soutenu que d'habitude pour cause de vacances actives.

J'ai lu deux biographies des sœurs Brontë pour le mois anglais, avec une préférence pour "Les soeurs Bronte à 20 ans"

Juin 2016, des livres et quoi d'autre ?

- j'ai lu également le premier roman de notre copine de blog, Stephie : "(Presque) jeune, (presque) jolie et (enfin) célibataire"

- j'ai écouté ( je n'ai pas encore fini mais j'aime beaucoup) "La carrière du mal" en audio (Robert Galbraith).

Pour les deux derniers, les billets sont à suivre.

La thé-box de juin :

Juin 2016, des livres et quoi d'autre ?

J'ai reçu la première Thé-Box de l'abonnement reçue en cadeau pour mon anniversaire (après la box du partenariat avec Audiliob, mon mari m'a offert un abonnement pour 3 mois).

En juin, c'est une Thé Box au contenu rafraîchissant. Cerise sur le gâteau, elle s'accorde bien avec la décoration de ma maison. J'ai commencé à goûter aux différents thés et tisanes qu'elle contient et je suis assez emballée (je vous en dirai quelques mots plus tard).

A bientôt pour un petit reportage sur mon voyage au Portugal !

Repost 0
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 22:54
Quidam Editeur - 260 pages - Avril 2016
Quidam Editeur - 260 pages - Avril 2016

Marguerite n'est pas bien dans sa peau, n'a pas de libido et vit avec un obsédé sexuel qu'elle nourrit et héberge. Elle écrit des piges pour un magazine littéraire et croise un jour, dans les locaux du magazine, un ancien président de la république qui lui demande d'écrire sa biographie. Marguerite, qui ne sait pas dire non, accepte la mission. L'ancien président (savant mélange d'anciens vrais présidents de république) est également obsédé par le sexe. Marguerite, très prude au début du livre va finir par se dévergonder (pas vraiment par plaisir mais de nouveau parce qu'elle ne sait pas dire non). Les deux autres personnages influents du livre sont la mère (elle aussi très portée sur le sexe ) et l'un des amants de cette dernière (un flic qui ne déplaît pas à Marguerite).

Je vous ai présenté rapidement les personnages, il me faut maintenant vous en dire un peu plus sur l'histoire, qui n'est pas simple à résumer. On va dire que le flic (l'amant de la mère) mène une enquête sur une série de magouilles politiques qui se sont soldées par des assassinats. Marguerite, qui recueille les confidences du vieux président libidineux, va trahir quelques secrets qui ne tomberont pas dans l'oreille d'un sourd...

Les personnages sont essentiellement guidés par leurs pulsions, sauf Marguerite, victime plus ou moins consentante de gens qui l'utilisent. Certaines situations sont cocasses et j'ai ri plusieurs fois même si, sans être prude, j'ai trouvé que les personnages étaient un peu trop focalisés sur le sexe. Si je suis prête à accepter l'idée que les hommes de pouvoir se laissent parfois guider par leurs pulsions, j'ose espérer qu'ils ne sont pas tous des DSK en puissance. Concernant les magouilles politiques qui finissent mal, les affaires de type "Boulin" ou "Juge Renaud" sont là pour témoigner qu'Erwan Larher ne fabule pas.

Le ton ironique du portrait suivant m'a un peu surprise pour un auteur qui aime faire du charme aux blogueuses dans les salons du livre : "Elle est aussi seule en littérature qu’en amitié. Elle referme le roman – qui va dérouiller sévère sur son blog si elle trouve l’énergie d’écrire – et se connecte sur Facebook. On dirait qu’il leur arrive à tous des trucs formidables : ils ont plein d’amis, des commentaires sous leurs photos, on partage leurs statuts. Elle a le sentiment fugace de vivre pour de faux". Pour les non-blogueurs, soyez rassurés, les blogueuses (du moins celles que je connais) ont de vrais amis et ne se vengent pas de leurs malheurs en écrivant des billets assassins.

On peut faire le rapprochement entre ce roman d'Erwan Larher et ceux de Virginie Despentes, notamment au niveau du style. La lecture est fluide et l'enquête policière tient en haleine et prend de l'ampleur à la fin du roman. J'ai trouvé l'histoire un peu "too much" mais l'audace de l'auteur m'a vraiment amusée.

Un roman pour le moins décoiffant.

Une lecture commune avec Enna. Nous avons échangé nos impressions durant la lecture et je pense que son billet sera plus sévère que le mien....

Les avis de Keisha - Sabine - Gwenaelle

Marguerite n'aime pas ses fesses - Erwan Larher

Lu dans le cadre d'une opération "Masse Critique" de Babelio

Repost 0
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 22:16
Pause portugaise

Je vous laisse pour une pause portugaise d'une semaine.

A bientôt !

Repost 0
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 22:55
Prix audiolib, à vous de voter !

En janvier, je vous présentais la sélection. L'heure est venue de vous donner les cinq finalistes du Prix, choisis par les blogueurs :

- D'après une histoire vraie - Delphine De Vigan

- La fille du train - Paula Hawkins

- Des fleurs pour Algernon - Daniel Keyes

- Ne tirez pas sur l'oiseau moquer - Harper Lee

- Si c'est un homme - Primo Levi

Je dois dire que je suis tout à fait satisfaite de ces finalistes qui correspond très exactement à ceux que j'avais déterminés. J'avais placé en numéro 1 "Des fleurs pour Algernon" (pour son interprétation absolument remarquable).

Maintenant, c'est à vous de voter : ICI. Des livres audio sont à gagner.

Le lauréat sera connu le 6 octobre.

Repost 0
Published by sylire - dans Des prix...
commenter cet article