Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er mars : une lecture au choix de l'écrivain "Emmanuel Carrère".

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 21:10

Côté blog :

En janvier, à l'occasion de l'anniversaire des 10 ans de mon blog, j'ai organisé un petit concours, et c'est Eva qui l'a gagné. En formation à Paris pour le travail, j'ai pu lui remettre en main propre mon petit colis (à dominante gourmande comme vous pouvez le constater). "Fleur", du blog "Les élucubrations de Fleur" était de la partie. Nous nous sommes retrouvées toutes les trois au "Great Canadian Pub" (quartier Saint-Michel) et avons passé une soirée très sympa. 

Nous avons parlé de livres, de blogs mais aussi "Des Bibliomaniacs" qu'elles animent toutes les deux avec deux autres blogueuses "Léo" et "Coralie". Depuis la création de l'émission, je n'ai pas raté un épisode. Je trouve leurs chroniques pertinentes et leurs choix littéraires sont en accord avec mes goûts. L'humour n'est pas absent de leurs échanges et je souris souvent en les écoutant. Si vous ne les connaissez pas encore les Bibliomaniacs, vous pouvez les découvrir ici et télécharger les podcasts pour les écouter. 

Côté lecture : 

"Il est avantageux d'avoir où aller" m'a accompagné tout au long du mois tout en lisant autre chose parallèlement. J'ai commencé les écoutes pour le Prix Audiolib et pour le moment, je me régale. C'est un bon cru, apparemment, la version 2017.

Côté Cinéma :

Ce mois-ci, exclusivement du ciné-détente...

J'ai vu "Alibi.com" de Philippe Lacheau.

Je ne vais pas vous dire que c'est le film du siècle mais j'ai bien ri. Si vous cherchez un film qui vous vide la tête, c'est parfait, le rythme effréné ne laisse pas une seconde de répit. Je me suis dit tout au long du film que c'était vraiment too much mais cela ne m'a pas empêchée de rire de bon coeur.

Avec ma plus jeune fille, j'ai vu "La La Land" de Damien Chazelle. C'est le film parfait pour une séance ciné entre mère et fille. En revanche, je ne conseillerai pas d'y traîner son mari (ce n'est clairement pas un film pour le mien en tout cas). C'est ce que j'appellerai "un film de filles", romantique à souhait. Nous avons passé un très bon moment ma fille et moi, regrettant que la grande soeur ne soit pas de la partie pour partager ce moment. 

 

Repost 0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 23:42

Côté spectacle

J'ai assisté au one-man-show d'un humoriste qui nous a fait rire sans répit pendant une heure et demi. Après une semaine de travail fatigante, j'ai doublement apprécié cette soirée.

Il s'appelle Karim DUVAL et il a une présence incroyable sur scène. Le titre de son spectacle "Melting Pot" résume bien les thèmes abordés. D'origine franco-sino-marocaine, il nous fait profiter de son expérience du métissage avec intelligence et humour.

En voici un petit aperçu...

 

Côté blogs

Un petit focus sur l'opération Price Minister à l'attention des blogueurs à laquelle j'ai eu la chance de participer en 2016 en tant que Co-marraine de l'opération. Une chouette expérience que j'ai partagée avec une équipe de blogueuses très motivées. J'ai fait belles découvertes !

Parmi les productions sélectionnées, j'avais envie de partager avec vous celle de Jostein sur Instagram pour "Continuer" de Laurent Mauvignier. Ceux et celles qui ont lu le livre apprécieront, je pense, sa créativité.

N'hésitez pas à aller voir les productions des autres gagnants. Il y a de belles découvertes à faire (Ici).

La production Instagram de Jostein

La production Instagram de Jostein

Côté lecture, j'ai particulièrement aimé, ce mois-ci, "Petits secrets, grands mensonges" que j'ai lu en version audio. Je vous en parle dans une quinzaine de jours.

 

Repost 0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 23:47

 

Je vous souhaite, à toutes et à tous, un Joyeux Noël !

 

Je vous laisse une bonne semaine durant laquelle j'irai faire un petit tour à Bruges, après avoir fait une halte dans le Loiret puis en Seine et Marne. Le retour se fera par la Normandie. Quelques kilomètres en perspective, donc.

A bientôt !

 

Repost 0
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 19:52

Des balades automnales :

Un super week-end en famille :

Durant lequel L'arabe du futur a obtenu un certain succès

Le vernissage d'une expo de peinture :

Gwenaëlle y exposait de deux ses toiles (dont celle-ci).

Une interview radiophonique (en plusieurs épisodes) :

Il s'agit de l'émission "A voix nue" (France Culture) consacrée à Anne Pingeot à l'occasion de la publication des lettres de François Mitterand à celle qui fut sa compagne secrète pendant 30 ans.

Anne Pingeot raconte avec pudeur mais une certaine franchise les relations qu'elle entretenait avec le grand amour de sa vie. Devoir le partager était une réelle souffrance. Elle a tenté plusieurs fois de le quitter mais sans y parvenir. La période de l'Elysée à été la plus simple à vivre. Mitterand aimait consacrer du temps à Mazarine et ils avaient une (presque) vie de famille. J'ai beaucoup aimé, également, l'entendre parler de sa carrière de conservatrice du musée d'Orsay.

Son parcours de vie est intéressant et ses questionnements de femme tout autant. Je ne crois pas que j'irai jusqu'à lire cette correspondance (1200 pages) mais la série d'émissions m'a vraiment intéressée et j'ai aimé écouter les extraits de ces lettres d'un romantisme d'une autre époque.

Mon coup de coeur littéraire du mois :

Il s'agit de "Petit pays" de Gael Faye, qui a obtenu le Prix Goncourt des Lycéens (billet à suivre).

Un film qui m'a secouée : "Moi Daniel Blake" de Ken Loach

Après une crise cardiaque l'empêchant de travailler, Daniel Blake, 59 ans, se trouve contraint de s'inscrire à l'équivalent anglais de Pôle emploi pour toucher une indemnité chômage. L'allocation invalidité à laquelle il aurait pu prétendre lui est passée sous le nez car il n'a pas répondu comme il se devait à un questionnaire absurde. Daniel se trouve dans une situation ubuesque. Il doit prouver qu'il cherche un emploi mais il ne doit surtout pas en trouver (son médecin lui a formellement interdit de travailler).

La situation serait risible si Daniel ne risquait pas chaque jour de se retrouver sans ressources. Une rencontre va ensoleiller ses journées, celle d'une jeune femme avec deux enfants, elle-aussi en galère. Tous deux vont s'entraider. Malheureusement, les choses vont mal tourner pour Daniel. 

Face à l'absurdité d'une bureaucratie impitoyable, Ken Loach met en balance la solidarité intergénérationnelle et l'humanité de quelques citoyens qui sortent du lot. Le système social anglais est connu pour être particulièrement rude. J'ose espérer qu'en France nous n'en sommes pas à ce stade. Mais il est certain qu'il existe aussi, chez nous, de nombreuses personnes exclues du système parce qu'elles ne maîtrisent pas internet ou n'entrent pas dans les "cases" du social.

 

 

Des retrouvailles :

J'ajouterai aussi aux petits bonheurs de mon mois, les chaleureuses retrouvailles avec une copine de lycée puis de fac que je n'avais pas vue depuis 30 ans !

Repost 0
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 09:00

Octobre a été un mois studieux mais j'ai tout de même réussi à me dégager un peu de temps libre.

Début octobre, j'étais à Paris pour ma formation et j'ai passé la soirée avec Mior qui s'est jointe à moi pour assister à une rencontre avec Laurent Mauvigner, à la Librairie de paris. L'auteur présentait son dernier roman "Continuer".

L'idée de ce livre lui est venue en lisant, dans un journal, un article qui relatait l'histoire d'un homme qui a fait un break dans sa vie pour partir en voyage dans le Kirghizistan avec son fils qui menaçait de s'enfoncer dans la délinquance.

Mauvignier n'est pas allé au Kirghizistan mais il a tenté d'imaginer comment pouvait se passer un voyage dans ce pays. Il a écrit son roman dans une sorte d'euphorie. Il avait le début et la fin. Il lui fallait imaginer le cheminement des personnages, qu'il a accompagnés avec passion jusqu'au dénouement de l'histoire.

Laurent Mauvignier n'est pas quelqu'un qui cherche à tout prix à séduire son lecteur. Je ne peux d'ailleurs pas dire que je l'ai trouvé particulièrement sympathique. En revanche, il m'a semblé sincère dans sa démarche d'écriture et c'est l'essentiel pour la lectrice que je suis.

Il accepte volontiers les critiques (y compris les négatives) quand elles sont sincères et construites, nous a t'il dit en aparté. Il s'en sert d'ailleurs parfois pour progresser. 

Après le verre offert par le libraire, je suis allée dîner avec Mior et nous avons parlé de nos lectures, de nos blogs, de nos vies. C'était la première fois que nous nous rencontrions et nous n'avons pas vu la soirée passer...

J'ai profité de ces quelques jours dans la capitale pour faire un peu de tourisme, le soir. Mes pieds  m'ont conduite au Sacré-Coeur mais le retour a été un peu douloureux car je n'avais pas les chaussures adaptées (la prochaine fois je mettrai des baskets dans la valise). 

 

Autre moment très agréable de mon mois, l'exposition Chagall à Landerneau. La guide était passionnante et j'étais en très bonne compagnie (merci les copines). 

Marc Chagall est un personnage fascinant qui donne, au travers de ses oeuvres, un message d'espoir et de foi en l'homme. L'artiste était d'un optimisme remarquable pour un juif qui a traversé le siècle dernier. Son oeuvre, très colorée et onirique nous fait voyager et rêver. J'ai été très impressionnée par son imagination débordante et j'ai beaucoup aimé le côté ludique de ses toiles.

La guide nous a donné quelques clés de compréhension de l'oeuvre de Chagall. L'artiste a été marqué par sa jeunesse en Russie, par l'exil et la fuite plusieurs fois dans sa vie et bien-sûr par la terrible histoire de son peuple. Sa vision de la religion est très étonnante pour un juif. Pour preuve, il a peint des scènes inspirées par le nouveau testament.

Sur l'affiche de l'exposition, on le voit avec sa femme Bella, l'amour de sa vie. Vous remarquerez les couleurs de son pays d'adoption, la France, qu'il adorait.

 

Côté livres, octobre a été un mois vraiment très riche avec notamment deux coups de coeur : "Un paquebot dans les arbres" de Valentine Goby et "Fils du feu" de Guy Boley.  Je finis le mois en lisant "Petit pays" de Gaël Faye et il se pourrait bien que ce soit aussi un coup de coeur...

Pour finir, un week-end de Toussaint qui ressemble à l'été indien...

 

Repost 0
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 05:00
Septembre 2016 - Des livres et quoi d'autre ?

Côté lecture :

Je me suis plongée un peu plus tôt que d'habitude, cette année, dans la rentrée littéraire. En effet, j'ai le plaisir d’être l'une des marraines de l'opération 2016 organisée pour les blogueurs par PriceMinister . Parmi les très belles découvertes de cette rentrée, je citerai "Yaak Valley, Montana" de Smith Henderson et "Continuer" de Laurent Mauvigner (Billet à suivre).

Comme tous les ans, j'ai participé au mois américain organisé par Titine avec 5 lectures . J'ai fait mieux qu'en 2015 (3 livres seulement). Le prochain "mois" auquel je participerai sera "Québec en Novembre" organisé par Karine et Yueyin. Je commence à y réfléchir. Il existe aussi un mois italien, en octobre, organisé par Eimelle, mais ma participation sera pour l'an prochain car je n'ai pas anticipé.

Sinon....

J'ai gagné une liseuse (Kobo) grâce à un concours organisé par Stéphie, en partenariat avec la FNAC. Je ne m'étais pas encore mise à la lecture numérique, cela va être l'occasion pour moi d'en faire le test. Ce mode de lecture ne remplacera pas la lecture traditionnelle en ce qui me concerne (j'aime trop le papier) mais je pense que j'apprécierai d'utiliser une liseuse de temps en temps, notamment pendant les vacances. Entre l'audio, le numérique et le papier, je vais pouvoir varier les plaisirs.

Septembre 2016 - Des livres et quoi d'autre ?

.

Côté travail :

Il est rare que je parle de mon travail, mais je fais une entorse à mes habitudes car je risque d'avoir, durant les mois qui viennent, moins de temps pour ce blog.

Septembre 2016 - Des livres et quoi d'autre ?

J'ai entamé, depuis début septembre, une formation dans mon domaine d'activité (les ressources humaines). Cette formation va me prendre quelques jours par mois et se cumuler avec mon travail, déjà prenant. Ne vous étonnez donc pas si mon rythme de publication diminue.

Je vous souhaite un bel automne à tous !

Repost 0
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 22:11

Parmi les moments sympas de juillet, une virée aux vieilles charrues et... les insus. Quel bonheur de voir pour la première fois le groupe de mon adolescence !

crédit photo : Ouest France
crédit photo : Ouest France

Autre bon moment de juillet une virée familiale en bateau qui nous a offert un moment magique : un ballet de dauphins...

(Merci à Vincent, qui a su immortaliser le moment. Moi, j'étais trop troublée)

Juillet et août 2016, des livres et quoi d'autre ?

Les trois premières semaines d'août j'étais en vacances. Nous avons commencé par sillonner la France : Le Loiret, la Lozère, Sète, Bordeaux, Nantes... Des rencontres amicales ou familiales, des moments de détente et de découverte.

En Lozère lors d'une mémorable randonnée (19 kilomètres et un pique-nique que je n'oublierai pas de si tôt)
En Lozère lors d'une mémorable randonnée (19 kilomètres et un pique-nique que je n'oublierai pas de si tôt)

.

Bordeaux et son miroir d'eau
Bordeaux et son miroir d'eau

Nous avons passé les deux semaines suivantes en Bretagne : lecture, balades, baignades et un week-end prolongé à l'île de Batz.

L'île de Batz en fin de journée
L'île de Batz en fin de journée

Côté lectures, j'ai exploré la rentrée littéraire un peu plus tôt que d'habitude et j'ai fait de belles découvertes...

Mes lectures de juillet et août
Mes lectures de juillet et août

Voilà ! C'était un petit aperçu des bons moments de mon été 2016.

Repost 0
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 17:06
Porto
Porto

J'ai vécu un mois de juin assez intense, que je ne l'ai pas vu passer. Le point d'orgue a été bien entendu mon séjour au Portugal, je vous en parle bientôt. Il faut d'abord que je fasse du tri dans mes photos.

Le retour à la grisaille bretonne a été un peu violent. Entre le stress des résultats de concours de fi-fille et le retard accumulé au travail, je n'ai pas vu le jour depuis mon retour (retour très mouvementé en raison de la grève des contrôleurs aériens).

Quoi d"autre ?

Un film :

Juin 2016, des livres et quoi d'autre ?

Avant de partir, je suis allée au cinéma en famille voir "Retour chez ma mère" d'Eric Lavaine avec Alexandra Lamy, Josiane Balasko et Mathilde Seigner. Ce n'est pas le film du siècle mais une comédie qui offre un bon moment détente. Balasko est très drôle (les autres acteurs ne sont pas mal non plus).

Le pitch :Quand Stéphanie, 40 ans, doit retourner vivre chez sa mère après avoir perdu son travail, elle n'est pas au bout de ses peines. Elle se trouve en effet confrontée à un règlement de compte avec son frère et sa sœur et une mère qui a bien changé... Un secret de famille bien caché va finir par émerger.

Des lectures éclectiques ce mois-ci et un rythme moins soutenu que d'habitude pour cause de vacances actives.

J'ai lu deux biographies des sœurs Brontë pour le mois anglais, avec une préférence pour "Les soeurs Bronte à 20 ans"

Juin 2016, des livres et quoi d'autre ?

- j'ai lu également le premier roman de notre copine de blog, Stephie : "(Presque) jeune, (presque) jolie et (enfin) célibataire"

- j'ai écouté ( je n'ai pas encore fini mais j'aime beaucoup) "La carrière du mal" en audio (Robert Galbraith).

Pour les deux derniers, les billets sont à suivre.

La thé-box de juin :

Juin 2016, des livres et quoi d'autre ?

J'ai reçu la première Thé-Box de l'abonnement reçue en cadeau pour mon anniversaire (après la box du partenariat avec Audiliob, mon mari m'a offert un abonnement pour 3 mois).

En juin, c'est une Thé Box au contenu rafraîchissant. Cerise sur le gâteau, elle s'accorde bien avec la décoration de ma maison. J'ai commencé à goûter aux différents thés et tisanes qu'elle contient et je suis assez emballée (je vous en dirai quelques mots plus tard).

A bientôt pour un petit reportage sur mon voyage au Portugal !

Repost 0
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 19:54
Mai 2016, des livres et quoi d'autre ?

Mai a été un mois particulièrement riche me concernant.

Pour commencer, j'ai participé en compagnie de Gwenaëlle, au vernissage de l'exposition 2016 de l'école des filles, à Huelgoat. Une bonne occasion pour connaitre un peu mieux les artistes qui exposent régulièrement dans ce lieu magique, comme par exemple, Matthieu Dorval (qui, en plus d'avoir du talent, a beaucoup d'humour).

Après avoir fait un tour rapide de l'exposition, nous promettant d'y retourner pour une visite guidée, nous avons écouté les discours de circonstance avant de déjeuner dans une crêperie. Après le repas,nous sous sommes baladées dans le chaos granitique en faisant une petite halte au café Librairie "L'autre Rive" (un rituel pour nous désormais).

Mai 2016, des livres et quoi d'autre ?

.

Juste après Barcelone, j'ai passé le week-end de la Pentecôte à Saint-malo avec mon mari. Le samedi, avec Gambadou, je suis allée au Festival Étonnants voyageurs.

Je vous engage à aller lire le compte rendu de Gambadou, très complet, vous saurez tout de notre journée (ici).

Mai 2016, des livres et quoi d'autre ?

Comme Gambadou, j'ai apprécié la journée tout en regrettant qu'il y ait tant de monde. Nous préférons les salons plus intimes où les auteurs sont accessibles. J'admets toutefois que le côté international du salon permet de beaux échanges entre les auteurs et des débats passionnants.

De ma visite du salon, je retiendrai notamment la rencontre animée par Ys (Yspadadden) sur le thème suivant : "Le nom du monde est magie". J'ai aimé l'aisance de Carole Martinez et sa proximité avec son auditoire. Les deux autres auteurs qui participaient à l'échange étaient assez atypiques : une anglaise un peu excentrique (Jo Walton) et un auteur Jamaïcain (Kei Miller).

J'ai bien aimé aussi la remise du prix "Littérature Monde", qui réunissait un beau plateau (Paule Constant, Ananda Devi, Nancy Huston, Dany Laferrière...). Les Lauréats 2016 sont Makenzy Orcel pour L’Ombre animale (Zulma) et Ondjaki pour Les Transparents (Métailié). C'est avec beaucoup d'émotion que Makenzy Orcel a dédié ce prix à son père qui ne sait pas lire.

Cerise sur le gâteau, nous avons croisé plusieurs blogueurs : Yanek (déjà rencontré à Rennes), Papillon (qui m'a reconnue d'après photo) sans parler de Ys (avec qui nous avons pu échanger quelques mots avant la rencontre qu'elle animait).

Le lendemain, j'ai pu passer un moment avec Karine qui a quitté son cher Québec pour passer six mois en France et Fabienne (ancienne blogueuse).

Ce fut un beau week-end ensoleillé, idéal pour découvrir Saint Malo et la côté d'Emeraude.

Mai 2016, des livres et quoi d'autre ?

.

Mai 2016, des livres et quoi d'autre ?

.

Mai 2016, des livres et quoi d'autre ?

.

Le dernier moment fort du mois dont j'ai envie de vous parler, c'est l'adaptation théâtrale du roman de Maeliss de Kerangal par Emmanuel Noblet.

Mai 2016, des livres et quoi d'autre ?

Comment retranscrire mon émotion devant ce spectacle, d'une force incroyable ?

La vie et la mort sont réunies sur scène et la vie triomphe grâce aux battements d'un coeur qui repart. D'un côté, un jeune surfeur qui perd la vie et de l'autre une femme de cinquante ans en attente de greffe. Au centre, une chaîne humaine formée par le corps médical et les parents du jeune homme.

La performance de l'acteur, Emmanuel Noblet, est remarquable. seul sur scène, il passe avec aisance d'un personnage à un autre : du surfeur au médecin, en passant par l'infirmier... Il est accompagné de voix-off, de projections, de musique. Son interprétation est juste et pudique. L'acteur dose continuellement l'émotion pour ne pas tomber dans le pathos et y entraîner les spectateurs. On se surprend même à sourire, parfois, alors que deux secondes avant, l'émotion menaçait de de nous submerger.

L'adaptation est fidèle au roman bien que, naturellement, des coupes aient été nécessaires. A la fin du spectacle, les spectateurs ont pu échanger avec Emmanuel Noblet. Une série de questions-réponses spontanées nous a permis d'avoir quelques éléments sur le making-of du spectacle, de comprendre sa démarche et ses relations (excellentes) avec Maeliss De Kerangal.

Mai 2016, des livres et quoi d'autre ?

Si cette adaptation passe par chez vous, ne la ratez pas, c'est à voir absolument (je ne suis pas la seule à le dire).

Un grand merci à Cécile, qui comme toujours a eu du nez dans la programmation.

Un mois de mai chargé et j'ai moins lu...mais un peu tout de même.

Ma lecture marquante du mois est un livre que je voulais lire depuis longtemps "Amours" de Léonor de Recondo. Un roman d'une grande délicatesse, dont je vous parlerai bientôt (si je trouve le temps de rédiger un billet).

Repost 0
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 22:04
La Thé Box d'avril : la Thé Box Black (2)

Comme promis, voici un petit retour sur les produits découverts dans la Thé Box du mois d'avril (la thé box Black, en partenariat avec Audiolib).

Dans les thés et tisanes, je n'ai eu aucune déception. J'ai même apprécié le thé vert de We are Tea, le thé vert n'étant pourtant pas ce que je préfère habituellement.

Voici les thés et tisanes que j'ai particulièrement aimés :

- Les thés Damman (coup de coeur) :

Notamment :

Pecan Pie : "Thé noir aux notes gourmandes de noix de pécan, noisette, amande et pistache légèrement miellées". Un régal !

La Thé Box d'avril : la Thé Box Black (2)

Velours nacré : "Un mélange de thés noirs de Chine et du Sri Lanka aux notes chaudes de chocolat et d’amande, rehaussées d’un trait d’huile essentielle d’orange sanguine". Délicieux également.

La Thé Box d'avril : la Thé Box Black (2)

- Le rooibos Organic Vanilla de Kromland Farm

Le rooibos a l'avantage de pouvoir se boire à toute heure. J'ai aimé son association avec la vanille.

Pour ceux qui ne le savent pas, le rooibos (appelé thé rouge bien qu'il ne soit pas du thé) est issu d'un arbuste de la famille des genêts. Il pousse exclusivement en Afrique du Sud dans les montagnes de Cederberg, situées au nord de la ville du Cap

La Thé Box d'avril : la Thé Box Black (2)

- Le thé Tea tower : "Prince d'orange"

Il s'agit d'un thé fumé Lapsang souchong aux écorces d'orange. Je ne m'attendais pas à aimer ce thé mais le mariage avec les écorces d'orange atténue le goût fumé, tout en le gardant en arrière-plan.

La Thé Box d'avril : la Thé Box Black (2)

Les tisanes Higher Living :

Composées de produits naturels et biologiques, ces tisanes sont fortes en goût. Je ne sais pas si on les trouve facilement dans le commerce. Dans les épiceries bio, sans doute ?

La Thé Box d'avril : la Thé Box Black (2)

Quelques mots sur les douceurs sucrées (petits gâteaux, gelée, carré de chocolat noir) contenues dans la box. Je les ai mangées avec plaisir mais je n'ai pas fait de découverte exceptionnelle, contrairement aux thés.

La Thé Box d'avril : la Thé Box Black (2)

La nouvelle de Fred Vargas (Salut et liberté) : c'est sympa de retrouver pour une courte enquête le petit monde de Fred Vargas et notamment le commissaire Adamsberg.

Pour conclure :

J'ai, en ce moment, suffisamment de thés en réserve (merci les copines !) mais je pense m'abonner un de ces jours à la Thé Box pour trois mois. C'est un concept qui permet de découvrir différentes saveurs. Le prix de l'abonnement pour 3 mois est de 59,70. Ce n'est pas donné si on ramène le prix à la dose de thé mais il faut tenir compte du packaging (très soigné), des petits cadeaux et des frais de port.

Si vous n'avez pas lu mon premier billet sur cette box c'est ICI

Pour en savoir plus : http://lathebox.com/

Repost 0