Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

4 mars 2018 7 04 /03 /mars /2018 03:59

Rien d'exceptionnel au niveau culturel ce moins-ci en dehors de mes lectures mais j'ai profité du beau temps pour me balader le week-end et me vider la tête en admirant le paysage. Un froid sec idéal pour les balades (sauf quand on se trouve en plein vent et que l'on n'est pas suffisamment couverte - je traîne une trachéite depuis plusieurs jours).

Voici quelques photos de mes balades :

 

Une clôture originale, non ?

 

Pour finir, mes lectures les plus marquantes du mois :

- Maria d'Angélique Villeneuve 

- Intempérie de Javy Ray (BD)

Je finis le mois avec dans les oreilles la voix de Pierre Lemaitre pour "couleurs de l'incendie". Je me régale. Cela sent le coup de coeur !

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2018 6 03 /02 /février /2018 10:57

J'ai failli faire l'impasse sur ce petit rendez-vous mensuel dans lequel j'évoque d'autres sujets culturels que la lecture. Le travail et la famille m'occupant davantage depuis quelques mois, la part consacrée aux loisirs a diminué comme peau de chagrin. Je continue toutefois à lire (respiration indispensable) et à faire des balades à pied le week-end (incontournables également). En revanche, j'ai du mal à dégager du temps pour aller au cinéma, voir des spectacles... 

Parmi les lectures présentées sur mon blog en janvier, mes deux titres préférés ne sont pas des nouveautés . Il s'agit de "Courir" de Jean Echenoz et de "Buvard" de Julia Kerninon.

Voici mes deux lectures du moment. Ces deux titres (plus un ou deux autres) seront ma contribution au challenge organisé par Enna sur février : "African-American History Month" :

Les suprêmes (E. Kelsey Moore) - Underground railroad (Colson Whitehead)

Un petit mot, pour finir, sur un podcast que j'écoute chaque mois :

Il s'agit des "Bibliomaniacs", animé par quatre blogueuses : Eva, Coralie, Léo et Amandine. Le principe de l'émission se rapproche du celui du Masque et La Plume, que j'écoute également. Les quatre copines débattent sur trois titres qu'elles ont lus dans le mois et livrent en fin d'émission leurs coups de coeur et lectures en cours.

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2017 4 07 /12 /décembre /2017 22:14

Un festival de poésie :

Tous les deux ans, la ville de Landivisiau organise un Festival qui s'appelle "Moi les mots". Ce festival, consacré à la poésie au sens large, réunit auteurs, illustrateurs, musiciens et artistes d'horizons divers...

Cette année, la programmation était particulièrement riche. Voici les moments forts auxquels j'ai eu la chance de participer :

-Le festival commençait par une prestation du cirque chorégraphique et poétique de la Compagnie Kiaï. Un très joli moment.

- "le spectacle dont vous êtes l'auteur" : 'Arthur Ribo accompagné d'un musicien, écrit chaque soir son spectacle en partant de mots donnés par les spectateurs. C'est tout public et distrayant.

- "Au secours les mots m'ont mangé" : Bernard Pivot se met dans la peau d'un écrivain et imagine la vie quotidienne de ce dernier. Le journaliste joue avec les mots et nous montre une autre facette de son talent en s'improvisant acteur. J'ai passé un bon moment.

- Des tables rondes et conférences, des rencontres entre auteurs. Parmi ces rencontres, j'ai particulièrement apprécié l'échange entre Bernard Pivot, François Morel et Hervé Hamon. Ils se sont bien amusés tous les trois (et nous aussi par la même occasion).

Crédit photo : page Facebook d'Hervé Hamon

- l'exposition des installations poétiques de Valérie Linder :

Carte blanche a été donnée à l'artiste. Voici un aperçu de ce qu'elle nous propose (et qui m'a beaucoup plu). J'ai eu la chance de visiter l'exposition en sa présence, ce qui m'a donné des clés de compréhension de son travail. L'exposition est visible jusqu'au 22 décembre à l'Espace Lucien Prigent, à Landivisiau.

Voici un petit exemple de son univers :

 

Un film :

Quelques mots de l'adaptation cinématographie du roman de Pierre Le Maître "Au revoir là-haut". J'ai trouvé le film fidèle au livre et esthétiquement très réussi (les masques, notamment, sont sublimes).

Albert Dupontel endosse de façon très crédible le rôle d'Albert Maillard, le personnage principal. Bien entendu, le réalisateur a opéré de nombreuses coupes et quelques entorses à l'histoire (début et fin) mais je n'ai pas ressenti de frustration par rapport à ces adaptations.

Mon mari, qui n'a pas lu le roman, a apprécié le film autant que moi.

Je vous conseille donc d'aller le voir, que vous aillez ou non lu le roman.

Côté lecture :

Le mois de novembre n'a malheureusement pas été plus propice à la lecture que les mois précédents. J'ai beaucoup de choses à gérer ces temps-ci dans ma vie personnelle et l'esprit assez peu disponible d'où mon éloignement de la blogosphère. J'espère que cela s'arrangera.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2017 3 01 /11 /novembre /2017 22:02

Comme vous avez pu le constater, j'ai brillé par mon absence sur le blog au mois d'octobre, pour cause de mémoire à finir. La soutenance très s'est bien passée ouf ! Je reviens à une vie normale. Je vais enfin pourvoir me remettre à lire !

Un mois très studieux mais j'ai tout de même passé quelques moments très sympathiques. Parmi ces chouettes moments, la visite de l'exposition Picasso à Landerneau (un peu au pas de course car j'avais une journée chargée mais j'ai apprécié tout de même l'exposition). Cent trente toiles provenant de la collection de sa dernière femme, Jacqueline, étaient présentées.

Je vous mets l'affiche mais c'est trop tard pour Landerneau.

 

Autre moment sympa du mois, le concert des Rolling-Stones à Paris. Impressionnants les papies du rock, avec un Mick Jagger au mieux de sa forme à 74 ans. C'était incroyable de retrouver les tubes de l'adolescence et surtout ce groupe mythique qui nous faisait rêver.

Un week-end vraiment très chouette, avec des soirées sympas chez des amis en bonus.

 

Je vous laisse avec cette lectrice que j'ai prise en photo à Rueil-Malmaison, près d'une bibliothèque. Elle me plait beaucoup cette statue.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 23:13

Une naissance 

Le moment fort de mon mois est sans nul doute la naissance de mon premier petit-enfant. Augustin fait le bonheur de toute la famille. 

 

 

 

Crédit photo

Un mémoire :

 

L'autre moment fort de mon mois, qui ne va pas vraiment avec le premier (je suis la reine du grand-écart), c'est la rédaction du mémoire que je rédige dans le cadre de la formation que j'ai entreprise il y a un an ( domaine des Ressources Humaines). La soutenance est fixée au 31 octobre. Vous penserez à moi.


 

Une chouette journée sur Brest :

Parmi les moment très sympathiques de mon mois, je dois absolument citer ma virée à Brest avec trois "babeliotes" finistérienne : Fransoaz, iris29 et Diablotin0.

Ce jour-là, j'ai pris le tramway à Brest pour la première fois (bon, d'accord ce n'est pas un exploit) mais aussi le téléphérique pour aller jusqu'aux "Capucins", en passant au dessus de la Penfeld.

Les Ateliers du Plateau des Capucins sont des bâtiments de l’Arsenal de Brest datant du 19è siècle. Rétrocédés à la Ville de Brest en 2009, ils sont reconvertis en un centre culturel et abritent, entre autres, une sublime médiathèque. J'ai adoré le look industriel des lieux, mélangé à l'esprit "couvent".

Pas très loin des Capucins, se trouve la très atypique "Rue de Saint-Malo", sauvegardée de la destruction par une association de passionnés. Un lieu décalé, reposant et incroyablement dépaysant.

J'ai eu l'impression, ce samedi de septembre, d'être partie en voyage !

Les capucins

 

 

le téléphérique de Brest et en face (en second plan) Les capucins.
Un aperçu de la rue de Saint Malo

 

Côté livres

Un petit ralentissement côté lecture (facilement explicable) mais je continue tranquillement ma découverte de la rentrée littéraire... Les billets que j'ai publiés en septembre sont essentiellement des lectures de cet été. Je trouve le cru de cette rentrée particulièrement riche. 

 

Partager cet article
Repost0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 23:55

 

 

Côté vacances (et loisirs)

J'ai passé l'été en Bretagne. Un été calme, familial et amical. 

Je me suis baignée,  j'ai marché, fréquenté quelques vide-greniers. J'ai beaucoup lu bien entendu !

J'ai  rencontré des blogueuses et une "Babeliote", qui ont fait le détour jusqu'à chez moi : Antigone Philisine - Fransoaz. Parmi les moments sympas de mon été, il y a eu également une virée à Huelgoat avec  Fransoaz et Gwenaelle. Ce jour là était organisé, à l'Ecole des filles, un hommage à Simone Veil. Nous avons déjeuné au café-librairie "L'autre Rive" (leurs cakes salés et sucrés sont délicieux !).

Dans un autre genre, j'ai participé un très chouette apéro-concert (rock) , au café du quartier avec nos voisins. La moyenne d'âge était de 60 ans mais l'ambiance était top (cela m'a donné de l'espoir pour les années à venir).

J'ai vu quelques films : "Dalida" (beaucoup aimé) mais aussi "Auprès de moi toujours" (j'ai préféré le film au livre).

 

Côté livres :

J'ai lu principalement des livres de la rentrée pour préparer "les matchs de la rentrée littéraire" (une opération organisée par Price minister et à laquelle je suis associée avec la même "équipe de choc" que l'an passé). J'aurai l'occasion de vous en parler plus longtemps très bientôt. J'ai fait de très belles découvertes, que j'ai commencé à vous présenter mais ce n'est pas fini.

 

 

J'ai écouté un pavé audio (35 heures d'écoute !). Il s'agit de 22/11/63 de Stephen King. Je vous le présenterai courant septembre, à l'occasion du mois américain organisé par Titine (mon choix n'était pas innocent). Ce sera probablement mon seul pavé de l'été  mais il me permet également de participer au challenge de Brize.

Bonne fin d'été à tous !

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 23:21

Le samedi 3 juin, j'ai fait une virée à Saint-Malo à l'occasion du salon international du livre "Etonnants voyageurs". C'est un rendez-vous que j'apprécie, bien que je ne sois pas totalement satisfaite de ce salon. Le cadre est magnifique, le programme très alléchant mais il y a beaucoup, beaucoup de monde. Les files d'attente sont interminables pour les conférences et même en attendant une heure, vous n'avez aucune assurance d'avoir une place. Pour que l'attente soit raisonnable, il faut privilégier les rencontres avec les auteurs peu connus ou les rendez-vous excentrés du bâtiment principal.

Cette année, ma camarade de salon était Enna. Nous avons passé ensemble une journée très agréable. Voici quelques moments forts de notre journée :

Nous avons commencé par une rencontre avec la romancière Négar Djavadi. Nous avions fait ce choix car nous avons toutes deux aimé la version audio de "Désorientale". Nous sommes sorties ravies de la rencontre, qui nous a apporté un éclairage intéressant sur le parcours de cette femme qui a quitté l'Iran avec sa famille dans les années 1970, pour des raisons politiques. Elle a trouvé refuge en France, entamant une vie d'exilée.

Après un sandwich et une bonne glace en compagnie de Fleur, nous avons rejoint le "Café littéraire" pour une rencontre avec Luis Sepulveda, l'auteur du Best seller "le vieux qui lisait des romans d'amour".

Parmi les autres moments sympathiques de la journée, il y a eu notre tour du salon et l'échange avec un Dany Lafferière très abordable. Par miracle, au moment où nous sommes passées sur le stand de Zulma, il était seul.

Nous avons également apprécié notre une discussion avec l'éditeur du "livre qui parle". 

Dany Lafferière

L'an prochain, j'y retournerai probablement. Ne serait-ce que pour le cadre. Je tenterai peut-être le lundi. Apparemment, il y a moins de monde.

 

Côté film, j'ai vu "Marie Francine", de (et avec) Valérie Le Mercier.

L'histoire est celle d'une femme de 50 ans qui se fait plaquer par son mari et n'a d'autre choix que de retourner vivre chez ses parents. 

Après de nombreux déboires, le vent fini par tourner pour la quinqua, grâce à l'homme qui croise sa route (joué par Patrick Timsit)

"Marie Francine" est un film sympathique et amusant, dans l'air du temps, mais qui n'est pas incontournable. 

 

Sinon, en juin, j'ai passé une semaine de vacances tranquilles à la maison. J'avais besoin de repos. Au programme : balades, lecture, grasses matinées... Vivement les prochaines.

Le mois s'est terminé par une triste nouvelle : la disparition d'une grande dame, Simone Veil, dont j'avais lu la biographie en 2008. J'ai toujours été fascinée par cette femme, que j'admire infiniment.

Voici le lien vers mon billet de l'époque : http://www.sylire.com/article-18969283.html

Pour l'occasion, j'ai sorti l'ouvrage de ma bibliothèque et je l'ai feuilleté

 

Partager cet article
Repost0
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 16:58

Un blog au ralenti pour cause, notamment, d'un voyage à Amsterdam dont je vous parlerai bientôt, je l'espère. Je cours après le temps.

Un mois de mai avec de belles journées d'été, le premier bain de mer de l'année, un coup de soleil, les premières fraises du jardin, un week-end familial très joyeux...

Côté lecture, j'ai fini les écoutes pour le Prix Audiolib. Pour tenir les délais, j'ai abandonné provisoirement les lectures papier. J'avais gardé pour la fin les ouvrages de la sélection qui me tentaient le moins. J'en ai abandonné deux. Le temps d'écrire les billets et je vous en dis plus sur ces livres.

 

 

Côté film, j'ai vu et bien aimé "Aurore", l'histoire d'une quinqua qui a du mal à passer ce cap de la cinquantaine. Divorcée, elle est la mère de grands enfants qui quittent la maison au moment où elle subit les désagréments de la Ménopause. Aurore n'est pas loin de sombrer. Heureusement, une histoire d'amour providentielle la sort de la spirale négative dans laquelle elle s'enfonçait...

Les femmes autour de la cinquantaine se retrouveront dans le personnage d'Aurore. Agnès Jaoui incarne parfaitement bien cette femme, jeune dans sa tête, mais trahie par son corps. Le film est néanmoins optimiste car si Aurore flanche un peu, elle reprend du poil de la bête et réalise qu'elle a encore de très belles choses à vivre.

Partager cet article
Repost0
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 23:19

J'ai commencé le mois par "Les Escales de Binic", un rendez-vous littéraire que je partage avec Gambadou, depuis quelques années.

Il n'y pas foule dans ce salon et les auteurs sont accessibles. Chaque année, nous nous nous retrouvons, Gambadou et moi, à l'inauguration, avant de déjeuner dans une crêperie (toujours la même). L'après-midi, nous assistons aux tables rondes. Nous avons bien aimé, cette année, la rencontre animée par Fabienne Juhel "Femmes à la conquête de soi", à laquelle participait notamment Michèle Lesbre. J'ai été raisonnable côté achats (je suis rentrée à la maison avec le dernier opus de Fabienne Juhel). J'ai échangé quelques mots avec Alain Mabancou, lui disant que j'avais beaucoup aimé sa lecture audio de "Demain j'aurai vingt ans". J'ai pu également converser avec Marie Sizun qui sortira prochainement un recueil de nouvelles.

 

Côté cinéma :

J'ai vu le film réalisé par Garth Davis, "Lion".

Nous sommes propulsés en Inde aux côtés d'un petit garçon qui perd son grand frère dans une gare. L'enfant ne retrouvera sa famille que vingt ans plus tard, après avoir été adopté en Australie. 

Le dépaysement est garanti. L'Inde est un pays culturellement si éloigné du notre que le découvrir sur grand écran, à hauteur d'enfant, est une expérience très marquante. L'histoire de Saroo, inspirée d'un fait réel, est incroyable et très émouvante. 

Le personnage principal, Saroo, est merveilleusement interprété par un petit garçon craquant (Sunny Pawar) puis par un jeune homme qui l'est tout autant (Del Patel Movie).

 

 

J'ai vu également "Django"  réalisé par Etienne Comar

Nous sommes en 1943. Les tziganes sont persécutés par les nazis et Django Reinhardt ne semble pas pleinement conscient de la catastrophe qui se joue pour les siens, jusqu'à ce qu'on lui demande d'aller jouer en Allemagne.

Pour être sincère j'ai été déçue. Le film manque de souffle et les dialogues sont assez plats. L'histoire de l'extraordinaire guitariste tzigane aurait mérité mieux, selon moi. Heureusement, la bande son sauve partiellement la mise.

Côté lecture, au mois d'avril, c'est un livre audio jeunesse qui se détache de mes lectures : "Les petites reines" 

Je vous laisse avec la photo d'un des moments les plus sympas de mon mois : une dégustation d'huîtres sur le port, avec un p'tit verre de vin blanc, au soleil. 


 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 08:54

Avec retard (formation oblige), voici donc un petit compte-rendu de mes loisirs du mois de mars.

;

Côté salon (du livre) :

Je me suis rendue "Rue des livres", à Rennes, le 19 mars. C'était l'occasion de retrouver, comme chaque année, des passionnés du livre. Participaient cette année à la rencontre :

- des Blogueurs  :  Antigone, Canel,  GéraldineHervéSandrine, Gambadou

mais aussi :

- des "Babeliotes"Diablotin, FransoazIris29Kitty la mouette.

Merci à Canel et Gambadou pour la fabrication des badges !

En arrivant sur le salon, nous avons fait un petit tour de reconnaissance, avant d'aller déjeuner tous ensemble dans une pizzeria. L'après-midi, j'ai privilégié les tables rondes (je me lasse vite de déambuler dans les allées). J'ai particulièrement aimé la participation par Eric Vuillard de dernier roman "14 juillet". Eric Vuillard est un écrivain féru d'histoire, passionné et passionnant. Très intéressante aussi, la table ronde qui réunissait Marin Ledun et Dominique Manotti autour du "roman noir".

Dans le train, à l'aller, Fransoaz et moi-même avions fait la connaissance d'Iris et de Diablotin, qui toutes habitent Brest (mais ne se connaissaient pas). Au retour, nous avons fait plus ample connaissance en se promettant de se revoir.

Côté film : j'ai vu "Captain fantastic" de Matt Ross

Ce film nous plonge dans les forêt reculées du Nord-Ouest des Etats Unis, où nous faisons la connaissance d'un père et de ses six enfants, coupés du monde. Puis nous les retrouvons de retour dans la "civilisation". Une bonne ou une mauvaise chose ? Ce n'est pas tranché et c'est tout l'intérêt du film, qui se garde d'être manichéen. 

Si vous n'avez pas encore vu ce film, je vous le conseille vivement. Les acteurs sont fabuleux, les paysages magnifiques. C'est un film sensible et intelligent qui questionne sur l'éducation des enfants.

.

Une superbe adaptation théâtrale : "Mon traître" d'Emmanuel Meirieu

J'ai fini le mois en beauté en découvrant l'adaptation théâtrale des deux ouvrages de Sorj Chalandon "Mon traitre" et "Retour à Killibegs".

C'est une interprétation très émouvante, qui rend hommage aux deux romans de Chalandon. Nous sommes transportés dans un Belfast en pleine guerre civile mais aussi dans la peau d'un français qui a aimé un traître et ne renie pas cette amitié, bien que brisé par la trahison dont il a été victime.

Trois acteurs  (Stephane Balmino - Laurent Caron Jean Marc Avocat ) jouent  respectivement  le trahi, le fils du traître et le traître. 

La mise en scène est très originale, avec des effets spéciaux assez impressionnants (pluie et orage, images d'archives, maquillage du traître...).

Cerise sur le gâteau, nous avons pu, à l'issue du spectacle, échanger avec le metteur en scène, Emmanuel Meirieu. Des échanges passionnants, qui nous ont éclairés sur la démarche du metteur en scène mais aussi sur "le traître" (alias Denis Donaldson, à la fois membre de l'Ira et agent britannique).

.

Côté lecture, j'ai beaucoup aimé le deuxième tome de "L'Amie prodigieuse", d'Elena Ferrante Je suis actuellement plongée dans le 3ème tome, meilleur encore, selon moi, que les deux premiers.

.

Côté vie privée, de très bonnes nouvelles mais je vous en parlerai en temps et en heure...

 

Partager cet article
Repost0