Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Ecoutons un livre

Dépôt des liens : Ici

Tous les 28 du mois, je publie un billet récapitulatif des lectures audio des participants. Il n'est pas nécessaire de participer à chaque fois.

 

 

 

30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 23:14

Le mois d'avril n'a pas été un mois facile pour moi. Heureusement, quelques bons moments l'ont adouci.

Côté livres : mon livre préféré du mois d'avril : "Tout ce qu'on de s'est jamais dit" de Céleste NG (billet à suivre).

En avril, des livres et quoi d'autre ?

Une soirée avec des copines blogueuses :

J'ai reçu chez moi, pour un petit dîner entre copines : "Philisine" (de passage en Bretagne), Fransoaz (ex blogueuse) et Gwenaelle (qui avait quitté, pour l'occasion, sa plume et ses pinceaux). L'après-midi du même jour, alors que je travaillais, toutes trois avaient passé l'après-midi à Brest avec Clara.

La soirée a été chaleureuse et animée. Nous avons parlé de livres et de blogs mais aussi de nos vies !

Une rencontre avec Mathias Enard :

Je venais d'abandonner "Boussole" quand j'ai participé à une rencontre avec son auteur, à la Librairie "Livres in Room" à Saint-Pol-De-Léon. J'espérais me remotiver à poursuivre mon écoute mais cela n'a pas été le cas. L'auteur est passionnant à écouter, quand on l'a en face de soi, mais dans une lecture audio, nettement moins.

J'ai apprécié de l'entendre parler de l'orientalisme, un sujet qu'il maîtrise sur le bout des doigts. J'ai aimé également les histoires de femmes qu'il nous a racontées avec passion, des femmes qui ont voyagé en Orient à une époque où c'était à peine concevable de le faire en France.

Cette rencontre a été un beau voyage dans l'univers de Mathias Enard, que j'avais beaucoup aimé dans "Rue des voleurs" ou "Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants".

En avril, des livres et quoi d'autre ?

Une sortie cinéma : la passion d'Augustine réalisé par Léa Pool

En avril, des livres et quoi d'autre ?

L'histoire se passe dans un couvent, au Québec, dans les années 60. Une religieuse, passionnée de musique, initie des jeunes filles au piano. Cette religieuse, Mère Augustine, est en charge de la direction du couvent. Sa vie va être bouleversée par deux événements qui vont se produire la même année. L'un d'entre eux est l'arrivée au couvent de sa jeune nièce.

En avril, des livres et quoi d'autre ?

Ce film a été pour moi un enchantement. Les prises de vue sont superbes et la bande son également (Bach, Mozart, Schubert... sans parler des chants). Certaines scènes sont cocasses, d'autres particulièrement émouvantes. Sans être religieux, ce film rend hommage, sans mièvrerie, aux "bonnes sœurs" d'autrefois. Nous les découvrons à un tournant de leur vie : elles se doivent d'évoluer et d'aller vers le monde.

"La passion d'Augustine" ne fera sans doute pas beaucoup de bruit en France, c'est pourtant une petite merveille.

Partager cet article
Repost0
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 18:13
La Thé Box d'avril (1)

En avril Audiolib s'associe à "La thé Box" pour proposer "une box Black spéciale polar et thé noir".

Inutile de vous dire que quand Audiolib m'a proposé de recevoir une de ces box en échange d'un billet de présentation sur mon blog, je ne me suis pas fait prier. Lecture + thé, ça me connait. Et même si le polar n'est pas mon genre littéraire de prédilection, j'en lis tout de même quelques uns.

Je ne me suis jamais abonnée à une Box mais j'en ai offert une : La Pen Ar Box (produits bretons) - à mon fils "expatrié" à Paris. Je connais aussi "My little Box" offerte à ma fille par des amies. Je n'ai jamais sauté le pas de m'abonner moi-même mais je dois dire que j'ai beaucoup aimé recevoir celle-ci.

Avant de vous présenter son contenu, un mot sur le design : la boite (en forme de livre) met tout de suite dans l'ambiance "polar". Tout comme le cahier des saveurs (avec sa couverture "Shelock holmes" et ses petits clins d'oeil à Agatha Christie, au fil des pages). Ce carnet présente les différents thés et donne des conseils d'utilisation (durée d'infusion...). Il présente aussi quelques polars édités par audiolib.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Que trouve t'on d'autre dans la box ? :

- Une nouvelle de Fred Vargas "Salut et liberté", suivie d'extraits de polars Audiolib". Ce CD dure 1 h 35, temps idéal pour une première découverte audio.

- Trois chouettes cartes postales sur le thème du polar

- Du chocolat noir (vite mangé)

- des mignardises à la bergomote et au cassis

- un petit pot de gelée de thé au Darjeeling

- un mignon petit infuseur en forme de théière

La Thé Box d'avril (1)

ET... du thé, bien-entendu, en vrac et en sachet ainsi que de la tisane.

J'ai commencé la dégustation mais je préfère vous donner mon avis sur les différents produits quand j'aurai fini de goûter à tout.

Conclusion : une présentation soignée et un contenu alléchant, pour des amateurs de thé curieux de découvrir de nouvelles saveurs.

A bientôt pour mon avis sur les produits.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 23:53

Ce mois-ci, on peut dire que j'ai fait fort, côté salons du livre : Rennes, Quintin et Binic.

J'ai aimé les trois, sachant que celui de Rennes est un peu à part puisqu'il était l'occasion d'une rencontre entre blogueurs.

Rue des livres à Rennes :

Mars 2016, des salons, des livres...

Cela fait plusieurs années que je retrouve avec bonheur, à l'occasion de ce salon, les blogueurs "de l'Ouest". Cette année, j'ai consacré la plus grande partie de la journée à papoter avec les uns et les autres, délaissant un peu les auteurs présents. J'ai toutefois assisté à la présentation par Sorj Chalandon de son dernier roman "Profession du père". Ce roman m'attire moins que les précédents mais j'ai trouvé intéressant d'écouter l'écrivain-journaliste nous parler de son enfance et notamment de ce père si singulier, qui a été le sien.

Une partie de l'équipe (tout le monde n'est pas sur la photo)
Une partie de l'équipe (tout le monde n'est pas sur la photo)

.

Mars 2016, des salons, des livres...

.

Voici les blogueurs qui ont participé à la rencontre : Gambadou - Enna - Antigone - Geraldine -Yvon (et son épouse), Canel (et son mari), Sandrine, Aproposdelivres, Yaneck, Il avait aussi Antigone, que je voyais pour la première fois mais que je connais depuis près de 10 ans via nos blogs respectifs (un vrai bonheur de la rencontrer !).

Nous avons salué rapidement Aymeline et Xian Morarty qui sont bénévoles sur le salon et donc très occupées.

Mon deuxième salon a été le tout nouveau "Salon du livre de caractère", à Quintin.

Fransoaz (ex-blogueuse mais que l'on croise encore sur Babelio) m'accompagnait.

Mars 2016, des salons, des livres...

Ce salon était organisé par la pétillante Fabienne Juhel et je dois dire que cette première édition à été à la hauteur de mes espérances (Bravo Fabienne) : un salon chaleureux et à taille humaine, comme je les aime. Parmi la vingtaine d'auteurs invités, j'ai retrouvé avec grand plaisir : Angélique Villeneuve, Ahmed Kalouaz, Isabelle Bondel-Hamon, Marie Sizun, Erwan Larher.

Fabienne Juhel ne faisait pas la promotion de ses livres mais échangeait avec les uns et les autres.

Angélique Villeneuve a obtenu le Prix du Salon pour "Les fleurs d'hiver" et c'est avec grand plaisir que je l'ai écoutée nous parler de la genèse de son roman, des recherches historiques qu'elle a entreprises au préalable...

J'ai assisté à deux tables rondes : "L'écriture a t'elle un genre : masculin, féminin" (avec Alexis Gloagen, Raphaelle Riol et Angélique Villeneuve) et "Mémoires, transmission et patrimoine" (avec Ahmed Kalouaz, Marie Sizun et Sigolène Vinson). Le moment fort de ces tables rondes à été, en ce qui me concerne, la présentation par Angélique Villeneuve de son nouveau roman "Nuit de septembre" que je venais de finir. Mon émotion était à fleur de peau et je n'étais pas la seule dans ce cas.

Pour finir, un petit détail qui a son importance, Quintin est un petit village "de caractère" qui a beaucoup de charme et sous le soleil, c'était vraiment très agréable de le découvrir.

Une journée parfaite à tous niveaux ! Fransoaz était aussi ravie que moi.

Mars 2016, des salons, des livres...

.

Troisième salon (et dernier du mois) "Les escales de Binic".

Mars 2016, des salons, des livres...

.

Comme l'an passé, c'est avec Gambadou que j'ai partagé cette journée. Nous sommes arrivées à 11 h 30 alors que le salon ne commençait qu'à 14 heures (oups !) mais nous n'avons pas regretté cette petite erreur de timing. Allez faire un tout chez Gambadou et vous comprendrez pourquoi.

"Les Escales de Binic" est comme le salon de Quintin, à taille humaine.

Voici les auteurs avec lesquels j'ai échangé (et sans file d'attente) : Valentine Goby, Brigitte Giraud, Michèle Lesbre, Angélique Villeneuve, Fabienne Juhel, Alexandre Seurat, Alice Zeniter.

La "vedette" du salon était David Foenkinos mais il y avait trop de monde autour de lui à mon goût. Je ne suis donc pas allée le voir. Dommage, j'aurais aimé lui parler de "Charlotte".

Côté tables rondes, nous avons assisté à celle qui réunissait Alexandre Seurat, Valentine Goby et Angélique Villeneuve sur le thème suivant "L'écriture, un témoignage salvateur". Sur les trois romans évoqués, j'en ai déjà lu deux ("Baume" de Valentine Goby et "Nuit de septembre" d'Angélique Villeneuve). Il me reste "La maladroite" d'Alexandre Seurat, que j'ai bien l'intention de lire car il fait partie du Prix Cézam.

Nous avons aussi écouté Fabienne Juhel évoquer ses livres et parler de son écriture dans un nouveau rendez-vous du salon appelé "les singulières".

Le billet de Gambadou est très complet. Je vous engage à le lire pour en savoir plus sur le salon, nos échanges avec les auteurs... Elle explique aussi comment nous nous sommes un peu "tapé l'incruste" à l'inauguration officielle du salon.

Valentine Goby (et à sa droite Michèle Lesbre)
Valentine Goby (et à sa droite Michèle Lesbre)

.

Angélique Villeneuve
Angélique Villeneuve

.

Mars 2016, des salons, des livres...

.

Alexandre Seurat
Alexandre Seurat

.

Fabienne Juhel
Fabienne Juhel

.

Une plage de Binic (sous la grisaille cette année)
Une plage de Binic (sous la grisaille cette année)

.

Des salons et quoi d'autre, en mars ?

Côté lecture, deux lectures m'ont particulièrement marquée :

"Nuit de septembre" d'Angélique Villeneuve et "La route étroite vers le nord lointain" de Richard Flanagan (billet à suivre).

En dehors des salons et de la lecture, qu'ai-je fais durant mes loisirs ?

J'ai assisté à la comédie "Flashdance" avec ma plus jeune fille. Un moment sympa entre mère et fille et un retour pour moi dans les années 80...

Et comme toujours des balades...

Mars 2016, des salons, des livres...

.

Partager cet article
Repost0
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 00:30
Février, des livres et quoi d'autre ?

Côté spectacle :

Mon mois de février a été marqué par le spectacle "Piaf, l'être intime", que j'ai eu la chance de voir à Landivisiau.

Placée au deuxième rang, j'ai pu admirer de près le travail d'interprétation de Clotilde Courau qui incarne le personnage d'Edith Piaf de façon impressionnante, en reprenant l'intonation de sa voix et la façon très particulière qu'avait la chanteuse d'être entière et passionnée. Pour accompagner l'actrice sur scène, un accordéoniste, Lionel Suarez.

Le clou de la soirée a été "l'après spectacle". Clotilde Courau s'est jointe aux spectateurs dans le hall de la salle, en jean et baskets. Nous n'étions plus très nombreux et avons pu lui poser toutes les questions que nous souhaitions. Elle nous a répondu avec gentillesse, simplicité et humilité. C'est vraiment une belle personne, loin des paillettes et de du show-biz. Elle nous a dit à quel point elle aimait aller à la rencontre des gens, dans les petites salles, en province.

Pour revenir au spectacle, je me suis laissé porter par ces lettres, que Piaf avait écrites à Tony, l'amoureux "d'après" Marcel Cerdan, quelques mois après la mort de ce dernier. Bien entendu, on ne peut s'empêcher d'être surpris qu'elle soit tombée aussi vite amoureuse d'un autre homme mais comme nous l'a dit ensuite Clotilde Courau, c'était le tempérament de Piaf de vivre pour aimer et d'aimer chaque fois passionnément.

Si vous voulez avoir une idée du spectacle, que je vous conseille chaudement, voici un extrait :

Côté livres :

Mon coup de cœur du mois est le dernier livre de Gaëlle Josse "L'ombre de nos nuits". Vraiment très beau... Billet à suivre.

Février, des livres et quoi d'autre ?

Côté balade :

Je marche par tous les temps, chaque week-end...

Février, des livres et quoi d'autre ?

Vivement le printemps, même si les couleurs d'hiver sont belles, aussi...

Partager cet article
Repost0
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 00:34

Comme chaque mois, voici un aperçu de mes loisirs.

Côté livres,

L'ouvrage le plus marquant de mes lectures de janvier est le roman de Sophie Daull "Camille, mon envolée".

Je vous en parle dans quelques jours.

Janvier, des livres et quoi d'autre ?

Côté cinéma, je suis allée voir "Demain", de Cyril Dion et Mélanie Laurent, encouragée par une amie qui me l'avait vivement conseillé. C'est un documentaire que je n'aurais sans doute pas eu l'idée d'aller voir de ma propre initiative.

Janvier, des livres et quoi d'autre ?

.

En partant du constat que notre monde va mal sur plusieurs plans (économique, écologique, sociétal) et court à sa perte si rien n'est fait pour stopper les processus enclenchés, Cyril Dion et Mélanie ont fait le tour du monde pour rencontrer des personnes qui refusent cette fatalité et proposent à leur échelle des solutions alternatives.

Je dois dire que ce documentaire m'a fait rêver. Mais nous sommes loin des modèles proposés. C'est une véritable révolution culturelle qu'il faudrait mettre en place pour que ces expériences formidables soient transposables à grande échelle. Cela dit, chaque individu a la possibilité d'agir, s'il en a la volonté, pour tenter de se comporter en citoyen responsable et cheminer vers la voie proposée par le film. La balle est donc dans notre camp à tous.

La bande annonce résume bien les thèmes évoqués :

Côté DVD :

J'ai conseillerai deux films très différents.

La vie des autres - de Florian Von Donnersmarck en 2006 (film allemand)

Janvier, des livres et quoi d'autre ?

Nous sommes à Berlin Est, en 1984. Le mur n'a pas encore été abattu et la Stasi (police politique de la R-D-A) surveille de près les intellectuels qui sympathisent avec les idées de "l'ennemi" occidental. Le dramatuge Gorge Dreyman, bien que très discret sur ses opinions politiques, va faire l'objet d'une surveillance rapprochée car sa compagne attire la convoitise d'un ministre qui se débarrasserait bien du mari. Un agent de la stasi, Wiesler, est mis sur le coup. Mais les convictions de Wiesler, fasciné par le couple, vacillent peu à peu...

Voilà vraiment un excellent film historique, qui permet de bien comprendre ce que pouvait être la vie des habitants de la RDA du temps de la guerre froide. L'histoire est un peu lente à démarrer mais on ne s'ennuie pas pour autant car il faut prendre le temps de bien s'approprier le contexte. La tension monte crescendo jusqu'au dénouement. Ce film intelligent, très bien interprété, a obtenu l'oscar du Prix étranger en 2007.

A voir absolument si ce n'est déjà fait !

.

Comme un avion de Bruno Podalydès (avec notamment Denis Podalydès, Sandrine Kiberlain et Agnès Jaoui)

Janvier, des livres et quoi d'autre ?

.

Michel, la cinquantaine, traverse une crise de milieu de vie et se cherche une passion. Au début du film, ce sont les avions qui l'obsèdent. Mais quand ses copains lui offrent des cours d'aviation, il met un terme à sa lubie (il n'a aucune envie de voler) et s'en trouve une autre : le kayak. En cachette de sa femme dans un premier temps, il acquière le matériel et s'exerce sur son toit. Une fois prêt (enfin, à sa façon) il pose une semaine de congés et annonce à sa femme qu'il va partir seul sur son kayak. Cette dernière l'accompagne à l'endroit où il a décidé de mettre son kayak à l'eau et c'est parti pour l'aventure.

J'ai regardé ce DVD en famille et je vous avouerai qu'au début du film, nous avons eu un gros doute sur le fait qu'il puisse nous plaire. Mais peu à peu, la bonne humeur des personnages nous a gagnés et nous avons commencé à éclater de rire devant certaines scènes vraiment cocasses. La nonchalance de Michel fait de lui un personnage attachant et impayable. Il y a beaucoup de "loufoqueries" dans ce film mais on laisse prendre au jeu avec un certain bonheur. J'ajouterai que les musiques qui accompagnent le film sont particulièrement bien choisies.

Ce n'est pas le chef d'oeuvre du siècle mais c'est un film sympa auquel je pense en souriant et en chantonnant "Le temps de vivre de Georges Moustaki" (que l'on retrouve dans la playlist du film et qui résume bien son état d'esprit).

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 23:25

Je ne suis pas très en avance pour cette rubrique qui reprend quelques unes de mes sorties de septembre.

Côté livres, quelques lectures intéressantes (la neige noire, six jours...). Je vous en ai déjà parlé.

Une visite à "l'école des filles"

Gwenaëlle et moi avons pris l'habitude de nous rendre chaque été à l'Ecole des filles d'Huelgoat. Cet espace d'art propose des expositions de peinture tout à fait intéressantes. Cette année, le thème était "Briser le toit de la maison". Fransoaz et Juliette, une amie de Gwenaëlle, étaient des nôtres.

L'école des filles est un lieu assez magique et les œuvres qui y sont exposées valent plus que le détour. Nous retrouvons chaque année des artistes bretons comme Matthieu Dorval ou Loïc Le Groumellec. D'autres artistes exposés viennent de plus loin comme Won Sou-Yeol (Corée) ou Zuka et ses vaches (Etats Unis).

Les œuvres se répartissent entre les salles de classe, l'ancien dortoir, le réfectoire et les sanitaires, restés "dans leur jus",

Les sanitaires
Les sanitaires

Nous avons fait la moitié de la visite avec une guide qui nous commentait les œuvres. Puis elle a dû nous abandonner, ce qui nous a un peu déçues. L'art contemporain est plus abordable avec quelques repères sur les artistes et leurs oeuvres.

Après avoir fait le tour de l'exposition, nous avons pris un goûter à la librairie-salon de thé "L'autre rive" (un autre lieu magique d'Huelgoat). Leurs cakes parfumés, accompagnés de fromage blanc et de confiture sont absolument délicieux. Notre papotage l'était tout autant.

Cliquez sur la photo, vous verrez mieux.

Septembre 2015, des livres et quoi d'autre ?

Une rencontre autour des livres

L'auteur Eric Pessan a été invité par la bibliothèque de ma ville pour une rencontre assez originale. Il avait comme "mission" de nous présenter ses coups de coeur de lecteur en piochant dans les rayons de la bibliothèque. La présentation a débuté par deux de ses auteurs "fondateurs" (bien que très éloignés de son style d'écriture) Herman Melville et Stephen King. Il nous a vanté les mérites du second, en nous conseillant "Shinning" et "22/11/63".

Parmi les autres auteurs cités, en voici quelques uns : Erri de Luca, Brigitte Giraud, Lola Lafon, Sara Strisberg. Il aime les livres dans lesquels on s'installe confortablement pour se faire raconter une histoire mais également les livres qui bousculent tant au niveau de la forme que du fond.

Il a évoqué également sa carrière d'écrivain. Il vit de sa plume, n'a pas d'autre métier mais pour compléter ses revenus il anime des ateliers d'écriture, écrit des articles pour des journaux...

C'est quelqu'un de très agréable à écouter et il est intarissable quand il s'agit de parler des livres qu'il a aimés.

Septembre 2015, des livres et quoi d'autre ?

.

En septembre, beaucoup de balades, dont celle-ci entre le Guerzit et Samson (Plougasnou).

Ces vaches bénéficient d'une superbe vue sur la mer.

Septembre 2015, des livres et quoi d'autre ?

Ce curieux rocher, en raison de sa forme particulière, s'appelle "la pile d'assiettes".

Septembre 2015, des livres et quoi d'autre ?

.

Partager cet article
Repost0
4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 19:51

Côté livre :

L'ouvrage que j'ai envie de mettre en avant, ce mois-ci, c'est "Baume" de Valentine Goby, que j'ai écouté (lu par l'auteur) en version audio. C'est un petit bijou olfactif dont je vous parlerai après ma pause estivale.

Juillet 2015, des livres et quoi d'autre ?

.

Côté musique :

J'ai vu (enfin, surtout écouté) le groupe britannique Muse, au Festival des vieilles charrues à Carhaix. Un public de fans, admiratifs.

Juillet 2015, des livres et quoi d'autre ?

.

Côté art :

Voilà un bon moment que je voulais admirer cet escalier, considéré comme l'un des dix sept plus beaux escaliers du monde. Il se trouve à Morlaix, à une vingtaine de kilomètres de chez moi.

C'est ZAG, artiste morlaisien, qui a peint cette magnifique "Morlaisienne" dans l'enceinte de l'ancienne manufacture des tabacs de la ville.

Zag et Morlaix, c'est "je t'aime, moi non plus". Le street art est une pratique illégale et Zag s'est fait condamner pour avoir peint sans autorisation dans différentes endroits de la ville.

La ville de Morlaix, consciente du talent de ce fils du pays, a fini par signer une convention avec lui, permettant à certaines de ses œuvres (dont celle-ci) de perdurer, dans des endroits choisis par la ville.

Cette bretonne est magnifique... Vous ne trouvez pas ?

Juillet 2015, des livres et quoi d'autre ?

Côté vacances :

Nous avons fait (mon mari et moi) une mini-croisière en voilier dans les Côtes d'Armor (Ploumanach / Trébeurden).

Le moment fort de la balade : l'entrée dans le port de Ploumanach, entre les rochers...

Juillet 2015, des livres et quoi d'autre ?

Plus tard, au cours d'une balade à pied, nous avons aperçu ce très joli voilier, qui s'est "posé" là, piégé par la marée descendante.

Juillet 2015, des livres et quoi d'autre ?

Construit sur un rocher, sur une plage, l'oratoire de Saint Guirec est une curiosité.

A marée haute, la mer l'entoure.

Juillet 2015, des livres et quoi d'autre ?

Voici le retour au bercail, immortalisé par nos enfants...

Juillet 2015, des livres et quoi d'autre ?

.

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 23:54
Petite pause

Je vous laisse quelques jours le temps d'une petite escapade en voilier. Puis je recevrai ma tribu pour le week-end.

Je vous retrouve lundi prochain pour un petit bilan de mon mois de juillet qui sera certainement suivi d'une seconde pause.

Côté lecture, je suis plongée dans "Prête à tout" de Joyce Maynard. J'aime bien pour l'instant.

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 23:54
Juin 2015, des livres et quoi d'autre ?

Mon mois de juin a commencé de façon un peu particulière car j'ai subi une petite opération du pied qui m'a fait prendre une grosse semaine de repos forcé. Pendant ces journées, plus ou moins bloquée à la maison, j'ai lu plus que d'habitude. J'ai pu également rattraper le retard accumulé dans l'écriture de mes billets.

Côté blog, juin a été marqué par le mois anglais, auquel j'ai participé avec 6 romans chroniqués, un peu de musique et un clin d’œil à la reine d'Angleterre.

En tout début de mois (avant l'intervention), j'ai assisté à une soirée dans le cadre PRIX CEZAM. Gaëlle Josse présentait "Le gardien d'Elis Island", roman en lice pour le prix. En voici un petit compte rendu.

Juin 2015, des livres et quoi d'autre ?

Gaëlle Josse a évoqué l'émotion qui l'avait gagnée quand elle visité l'île, lors d'un séjour à New York, il y a quelques années. Elle nous a expliqué que pour mener à son terme l'écriture d'un roman, il fallait que le sujet lui soit imposé par un choc, une émotion forte. Nous avons senti que ce sujet de l'immigration lui tenait particulièrement à cœur.

Nous l'avons interrogée sur sa façon d'écrire. Elle nous a dit qu'elle commençait par s'imprégner de la documentation dont elle disposait, puis qu'elle rangeait le tout pour se consacrer à l'histoire. Dans la dernière phase d'écriture, une fois l'histoire construite, elle se concentre sur le texte. Elle le relit de nombreuses fois jusqu'à ce qu'elle ne trouve plus rien à corriger.

A la fin de l'entretien, elle nous a fait part de son inquiétude et de sa tristesse face à l'appauvrissement de la langue française dans le langage utilisé par les enfants et adolescents mais également dans les médias

Gaëlle Josse est une auteure aussi passionnante à écouter qu’à lire.

Mon billet sur "Le gardien d'Elis Island".

Fin juin, j'ai repassé le baccalauréat (enfin tout comme, grâce à ma plus jeune fille). Me voilà en semi-vacances, j’ai pris mes quartiers d'été en bord de mer. Je travaille la journée et le soir, c'est balade. Donc moins de lecture et moins de blog.

Juin 2015, des livres et quoi d'autre ?

Vous pouvez cliquer sur la photo pour l'agrandir.

Partager cet article
Repost0
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 05:56

Des livres :

Plusieurs bonnes pioches ce mois-ci, j'ai du mal à en mettre un en avant. Après réflexion, ce sera "La maison-guerre" de Marie Sizun, un roman très touchant.

Mai 2015, des livres et quoi d'autre ?

.

Deux week-end à l'Ile de Batz :

Nous avons désormais un voilier et naviguons dans la baie de Morlaix (du moins pour l'instant, nous sortirons de la baie cette été). 

Ce mois de mai, nous avons passé deux week-end à l'île de Batz, en dormant dans le bateau. C'était très sympa. L'île est superbe, pas loin de chez nous mais le dépaysement est tout de même de mise.

Voici quelques photos de notre périple (cliquez sur les photos pour les agrandir) :

En route...
En route...

.

Et dedans, c'est comment ?
Et dedans, c'est comment ?

.

Je lis (un peu, quand la mer est très calme)
Je lis (un peu, quand la mer est très calme)

.

La nuit tombe...
La nuit tombe...

.

Sur l'île côté mer...
Sur l'île côté mer...

.

Côté phare...
Côté phare...

.

Côté jardin (exotique)
Côté jardin (exotique)

.

Le salon du livre de Quimper :

Un nouveau salon a vu le jour dans le Finistère, je ne pouvais pas faire l'impasse et ma copine Gwenaelle non plus. Nous nous sommes donc retrouvées à Quimper pour un déjeuner en commun suivi d'une visite au salon, qui se tenait dans un très beau lieu "Le prieuré de Locmaria".

Nous avons échangé avec les auteurs que nous connaissons :

- Angélique Villeneuve (qui sortira prochainement un récit sur un épisode très douleux de sa vie)

- Fabienne Juhel (dont j'ai acheté le dernier roman "la chaise numéro 14") 

- Marie Sizun (j'ai pu lui dire tout le bien que je pensais de son dernier livre).

Nous avons fait la connaissance du charmant (et charmeur) Erwan Larher. Gwenaelle évoque cet épisode ici

Côté achat, j'ai été très raisonnable, j'ai acheté le dernier livre de Fabienne Juhel. 

Angélique Villeneuve et Erwan Larher
Angélique Villeneuve et Erwan Larher

.

Fabienne Juhel
Fabienne Juhel

.

Partager cet article
Repost0