Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chers visiteurs, bonjour !

Vous êtes sur le blog d'une lectrice passionnée qui aime partager ses lectures. N'hésitez pas à laisser un commentaire, que vous soyez vous-même blogueur ou pas. Vous pouvez aussi me contacter : sylir@orange.fr  ou aller faire un tour sur ma page Facebook : ici

 

Blogoclub

Prochaines sessions :

1er juin : lecture commune de "Un jour" - David Nicholls

Pour contacter le blogoclub : lecturecommune@yahoo.f

Pour en savoir plus sur le blogoclub :

http://www.sylire.com/article-26682108.html

 

21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 23:07

Pour commencer la semaine en chanson, voici la reprise d'un titre des Beatles par Catherine Ringer et Charlie Winston à Taratata. Une interprétation qui donne la pêche !

Spéciale dédicace aux amis blogueurs du mois anglais.

With a little help from my friends - Beatles (Reprise)

Le mois anglais est organisé par Titine, Cryssilda et Lou

Repost 0
Published by sylire - dans J'aime écouter
commenter cet article
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 09:57

Mercy - Muse (Extrait de l'album "Drones")

Pour le mois anglais, voici "Mercy" un extrait du septième album du groupe Muse que j'aurai le plaisir de voir pour la deuxième fois au Festival Des Vieilles Charrues, à Carhaix, le 16 juillet :-)

Mercy - Muse

Le mois anglais, c'est chez Titine, Cryssilda et Lou

Repost 0
Published by sylire - dans J'aime écouter
commenter cet article
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 23:30

Cela faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu le musique sur ce blog.

Je ne suis pas une adepte du slam mais je trouve ce texte magnifique.

On y va ?

A suivre, les paroles.

Après la nuit,

Avant le jour,

Et à travers les roselières

Après la nuit,

Avant le jour,

J'irais chercher, les hautes lumières.

Aux innocents les mains pleines,

J't'emmène lancer des médailles dans l'eau bleue des fontaines

Et cueillir à nouveau ces visions qu'on s'offrait autrefois,

Comme des couronnes.

Ces visions qu'on s'échangeait pour se dire, pour se rappeler,

Je suis veilleur, tu es musée.

Je veux sentir les feuilles de menthe craquer sous nos dents

Avec la chlorophylle qui s'échappe.

Et t'faire écouter le son de carillons qu'fait le claquement des drisses de pavillon

Contre les mâts, avec en fond le grand fracas de la mer qui rapporte,

Et au dessus la procession de cargo des nuages bas et blancs.

Je voudrais te faire rencontrer les femmes cyprines et les bolqueens

Qu'elles nous habillent de robes et de diadèmes au croisement d'Amsterdam,

Et d'la 80ème pendant que moi je te mettrais au poignet des bracelets de tissu

Qui deviendront des bracelets de fleurs, puis des rubans, puis des violons.

Je porte le blason d'mon clan,

J'l'ai désormais gravé sur la face visible de mon cœur,

Mais ça ne fait pas mal rassure toi au contraire,

J'ai fait broder nos souvenirs étincelant sur des manteaux de nuit

Qu'mon offert des frères tisserands drapiers de canut

J'ai à la main mes aussières, je suis prêt.

Après la nuit,

Avant le jour,

Et à travers les roselières

Après la nuit,

Avant le jour,

Je t'offrirai les hautes lumières.

Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine

Et nager dans les courants fort de Beauchamp,

Nager dans les rivières, remonter les ruisseaux,

Puis prendre un bain brûlant, où je laverais ta peau

Au lait d’ânesse, avant de sécher ton corps moi même

Comme avant, quand on était adolescent.

Je veux faire l'amour dans les champs, dans les clairières, dans les taxis,

Je veux faire l'amour partout, même sur les toits de Paris.

Je veux résider au creux de ton cou, et dans tes draps parfumés aux lilas,

Tandis qu'une madré enveloppé d'un châle rouge bénit nos fronts

En silence avec des croix de baume au camphre.

Je te montrerai comment décrocher les boules blanches des symphorines

Pour les éclater sous nos pieds et entre nos doigts,

Avant d'aller regarder la lumière d'un lampadaire qui rougeoie

Et qui vacille sur les berges du fleuve endormi,

Dont les risées de vent emplissent la surface.

Je veux offrir cette cigarette à ma mère,

Cette cigarette d'après la guerre et son odeur vanillé,

Je t’emmène voir le granit rose de ses îles qu'on ne peut pas déplacer

Mais c'est pour nous protéger,

Je t'emmène tout rejouer, peut être tout perdre,

Mais peut être aussi tout rafler, tout braquer, tout gagner

Après la nuit,

Avant le jour,

Et à travers les roselières

Après la nuit,

Avant le jour,

Je t'offrirai les hautes lumières.

Aux innocents les mains pleines je t'emmène voir

Taulet, Cavour, Sienne et Navone,

Toucher la faïence des rues de Lisbonne,

Et le marbre blanc, lisse et brillant des palais.

Je veux entendre les Salam des chauffeurs,

Et qui nous crie, les enfants je vous emmène à Orléans si ça vous plait.

Je veux t'offrir le tintement des couverts d'argent contre le cristal

Et les mots précieux des miens.

Je veux écouter les histoires des anciens encore et encore,

Ces histoires millénaires qui renaissent,

On s'est connu y a trois mille ans, on se retrouve maintenant,

Et nos enfants feront de même.

Je t'emmène loin des griffes de la colère, loin des regrets, loin des nausées,

Je t'emmène loin de la barbarie et des odeurs de kérosène brûlé,

Je t'emmène courir après des filles, après des garçons, après des rêves,

Et contempler les vivants, ces gens qu'on croise parfois

Et qui nous font tomber amoureux pour deux, pour trois.

On doit encore parcourir la terre,

On doit trouver cent mille sœurs et cent mille frères,

Pour plus jamais être seul dans les cimetières,

Alors sur la colline du Palatin, par dessus les dômes byzantins

Bientôt nous serons postés, nous armerons nos flèches de diamants,

Pour devenir sagittaires et décrocher, les hautes lumières

Après la nuit,

Avant le jour,

Et à travers les roselières

Après la nuit,

Avant le jour,

Je t'offrirai les hautes lumières.

Après la nuit,

Avant le jour,

Et à travers les roselières

Après la nuit,

Avant le jour,

Je t'offrirai les hautes lumières.

Repost 0
Published by sylire - dans J'aime écouter
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 13:28

Parce que...

J'aime leur complicité de toujours,

cette mélodie m'apaise,

j'aime ce qu'il y a derrière les mots...


Repost 0
Published by sylire - dans J'aime écouter
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 07:15
 

Bon anniversaire Françoise !

(bon, il y a fort fort peu de chances qu'elle passe par ici mais qu'importe...)

Repost 0
Published by sylire - dans J'aime écouter
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 23:12
J'ai pu mesurer chez Enna, mon ignorance en matière de musique anglaise contemporaine.
 
Je me suis toutefois souvenue que je connaissais bien au moins un groupe anglais "actuel". J'aime beaucoup leur musique et j'ai eu la chance de les voir en concert aux Vieilles charrues à Carhaix (sous des trombes d'eau, ça c'était moins bien...).
Pour ne pas passer pour une totale "Has been" (ce que je suis sans doute un peu, ne nous voilons pas la face), je vous propose donc ce matin un titre de Muse que je dédicace à Sylvain, l'ami de ma fille et grand fan de Muse.
 
Pour ceux qui ne connaîtraient pas Muse, il s'agit d'un groupe de rock alternatif, originaire du Devon en Angleterre. Ils sont apparus sur scène en 1994 (source Wikipédia).
  
 
Un billet pour le mois anglais organisé par Titine  et Lou
Mois anglais 2013_04.jpgU   
   
 
Repost 0
Published by sylire - dans J'aime écouter
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 23:04
Qui dit Mois anglais, dit musique anglaise, of course ! Comme j'écoute  assez peu de musique aujourd'hui, j'ai préféré plonger me dans mes souvenirs...   
 
Le premier groupe anglais que j'ai connu était, je crois, "Les Rubettes.". J'avais une petite dizaine d'années et je n'essayais pas encore de comprendre les paroles (ce qui n'était pas plus mal, d'ailleurs ). Mais cela ne m'empêchait pas de chanter phonétiquement à tue-tête ! 
Le jeu de scène des Rubettes était assez comique... (du moins je le vois comme cela aujourd'hui). A l'époque, j'adorais !
 .
 
A l'adolescence, j'ai changé de registre (heureusement). Je suis passée aux Beatles, que je préférais aux Stones (sauf quand il s'agissait de danser un slow sur "Angie" ).
 
J'écoutais aussi Cat Stevens et quelques autres...
 
  
C'est certainement en partie grâce à ces groupes et chanteurs anglais que j'ai aimé la langue de Shakespeare. J'apprenais les paroles par coeur (je m'en souviens encore très bien ! ).
Au début, je chantais en duo avec une copine qui jouait de la guitare. Ensuite, j'ai appris moi-même quelques accords pour pouvoir me débrouiller seule. 
 
Dans mon registre, il y avait par exemple :
 
        
        Un billet pour le mois anglais organisé par :  Titine  et Lou Mois anglais 2013_04.jpg   
.
Repost 0
Published by sylire - dans J'aime écouter
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 09:23
Il y a quelques temps, j'ai écouté en Podcast "le grand entretien" consacré à Paul Auster. L'écrivain a évoqué notamment la carrière de Sophie, la fille qu'il a eue avec Siri Hustvedt (l'auteurde "Un été sans les hommes", mon dernier coup de coeur). 
   
Sophie ne s'est pas tournée vers la littérature, comme ses parents, mais vers la musique et le métier de comédienne. J'ai eu envie de regarder de plus près ce qu'elle faisait au niveau musical.
   
J'ai bien aimé sa voix et son univers. En voici un aperçu :
 
Repost 0
Published by sylire - dans J'aime écouter
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 00:53

nullIl y a quinze ans  disparaissait Barbara ...

Parmi les différents hommages qui lui sont rendus, j'ai retenu la reprise, par Daphné, de treize de titres de la longue dame brune.  
null
 
 
Dans la vidéo qui suit, Daphné explique sa démarche et nous offre quelques extraits. La voix de la jeune chanteuse est belle, les arrangements d'une grande simplicité. C'est ce qu'il fallait. Il y a aussi quelques duos, qui me plaisent bien. 
 
 
 
r
Repost 0
Published by sylire - dans J'aime écouter
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 20:16
Dans le film "Camillle redouble", il y a une scène très touchante où Camille fait chanter à sa mère (la merveilleuse Yolande Moreau) la chanson de Barbara : "une petite cantate"... (en y réfléchissant, le papa chante aussi il me semble...) 
 
C'est une chanson très émouvante et plus encore dans le contexte de ce film... 
 
Repost 0
Published by sylire - dans J'aime écouter
commenter cet article